FLASH
[26/04/2018] Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU : « le Hamas doit arrêter d’utiliser les enfants de Gaza comme « chair à canon »  |  Mike Pompeo, fraîchement nommé secrétaire d’Etat, se rendra en Israël dimanche pour son 1er voyage officiel à l’étranger  |  Alors que Mahmoud Abbas paye les terroristes qui tuent des juifs, Israël a condamné un policier à 9 mois de prison pour la mort d’un arabe. Soit vous êtes pour le camp terroriste palestinien, soit pour la démocratie  |  France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 novembre 2013

a4e0fdfe7f6f41e5af7d110e7197a1a2

Une Française de confession musulmane connue sous les initiales S.A.S., née en 1990 se plaint de ne pas pouvoir porter publiquement son voile intégral en raison de la loi Fillon de 2011 interdisant de dissimuler son visage dans l’espace public français.

Pour faire respecter son droit selon la logique d’une religion qui rejette le droit et exige de suivre la loi d’Allah, son avocat anglais, Sanjeev Sharma, a déposé plainte auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, et son affaire sera jugée par la grande chambre le 27 Novembre.

Musulmane pratiquante, la jeune femme déclare porter la burqa et le niqab afin d’être « en accord avec sa foi, sa culture et ses convictions personnelles ». La culture français, elle la rejette, c’est son droit. Elle dit également que son objectif n’est pas de créer un désagrément pour autrui mais d’être en accord avec elle-même. Et tout le monde la croit, ça ne fait aucun doute.

Embarrassée, la Chambre à laquelle l’affaire avait été confiée avait décidé, le 28 mai 2013, de repasser la patate chaude à la Grande Chambre, qui devra dire si l’interdiction de la burqa en public viole :

  • l’article 3 de la Déclaration des Droits de l’homme (interdiction de la torture et des traitements inhumains et dégradants) car la requérante se plaint que revêtir le voile intégral en public l’exposerait à un risque de sanctions, de harcèlement et de discrimination.
  • l’article 8 (droit au respect de la vie privée et familiale), car elle se plaint du fait que l’interdiction l’empêche de s’habiller en public comme elle l’entend.
  • l’article 9 (droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion),car elle dénonce une violation de son droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion, puisque l’interdiction est incompatible avec la liberté de manifester sa religion ou sa conviction.
  • l’article 10 (liberté d’expression), car elle dénonce une violation de son droit à la liberté d’expression, privée qu’elle se sent de la possibilité de porter en public un vêtement exprimant sa foi et son identité religieuse, culturelle et personnelle.
  • l’article 11 (liberté de réunion et d’association), car elle se trouve privée de la possibilité de se réunir avec d’autres personnes en public en revêtant le voile intégral.
  • l’article 14 (interdiction de la discrimination), puisque l’interdiction génère une discrimination fondée sur le sexe, la religion et l’origine ethnique.

Et tout ceci alors qu’elle rejette la démocratie, la laïcité, et ses lois.

Mon sentiment personnel : si la Cour européenne lui donne raison, invalide la loi, et que des centaines de milliers de femmes se couvrent le corps et le visage, peut-être qu’un certain nombre de négationnistes de l’islamisation en cours acceptera enfin de regarder la réalité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz