FLASH
[18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 novembre 2013

a4e0fdfe7f6f41e5af7d110e7197a1a2

Une Française de confession musulmane connue sous les initiales S.A.S., née en 1990 se plaint de ne pas pouvoir porter publiquement son voile intégral en raison de la loi Fillon de 2011 interdisant de dissimuler son visage dans l’espace public français.

Pour faire respecter son droit selon la logique d’une religion qui rejette le droit et exige de suivre la loi d’Allah, son avocat anglais, Sanjeev Sharma, a déposé plainte auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, et son affaire sera jugée par la grande chambre le 27 Novembre.

Musulmane pratiquante, la jeune femme déclare porter la burqa et le niqab afin d’être « en accord avec sa foi, sa culture et ses convictions personnelles ». La culture français, elle la rejette, c’est son droit. Elle dit également que son objectif n’est pas de créer un désagrément pour autrui mais d’être en accord avec elle-même. Et tout le monde la croit, ça ne fait aucun doute.

Embarrassée, la Chambre à laquelle l’affaire avait été confiée avait décidé, le 28 mai 2013, de repasser la patate chaude à la Grande Chambre, qui devra dire si l’interdiction de la burqa en public viole :

  • l’article 3 de la Déclaration des Droits de l’homme (interdiction de la torture et des traitements inhumains et dégradants) car la requérante se plaint que revêtir le voile intégral en public l’exposerait à un risque de sanctions, de harcèlement et de discrimination.
  • l’article 8 (droit au respect de la vie privée et familiale), car elle se plaint du fait que l’interdiction l’empêche de s’habiller en public comme elle l’entend.
  • l’article 9 (droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion),car elle dénonce une violation de son droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion, puisque l’interdiction est incompatible avec la liberté de manifester sa religion ou sa conviction.
  • l’article 10 (liberté d’expression), car elle dénonce une violation de son droit à la liberté d’expression, privée qu’elle se sent de la possibilité de porter en public un vêtement exprimant sa foi et son identité religieuse, culturelle et personnelle.
  • l’article 11 (liberté de réunion et d’association), car elle se trouve privée de la possibilité de se réunir avec d’autres personnes en public en revêtant le voile intégral.
  • l’article 14 (interdiction de la discrimination), puisque l’interdiction génère une discrimination fondée sur le sexe, la religion et l’origine ethnique.

Et tout ceci alors qu’elle rejette la démocratie, la laïcité, et ses lois.

Mon sentiment personnel : si la Cour européenne lui donne raison, invalide la loi, et que des centaines de milliers de femmes se couvrent le corps et le visage, peut-être qu’un certain nombre de négationnistes de l’islamisation en cours acceptera enfin de regarder la réalité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz