Publié par Hervé Roubaix le 25 novembre 2013

BZl4xRCCQAE1ode

Dans un article (qui n’a pas été publié sur internet), Le Point révèle qu’à la faveur d’une fuite interne, Nathalie Kosiusko-Morizet a appris que chaque adjoint de Delanoë, cabinet compris, coute environ 660 000 euros par an (voiture, chauffeur, secrétaires, etc.).

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le magazine ajoute que « furieux que ces chiffres soient sortis, l’adjoint aux finances de la capitale, Bernard Gaudillière, a réunis ses collaborateurs puis, le 2 septembre, tous les chefs de service » et leur a remonté les bretelles : « nous sommes en guerre politique, il faut donc contrôler toutes les sorties de documents et identifier ceux qui ont divulgué ces chiffres. »

Ainsi donc, une fois encore, la gauche tellement exemplaire qu’elle en anoblirait presque le détournement – par elle – des finances publiques, est prise à gaspiller l’argent des contribuables.

Et elle n’est pas le moins du monde gênée par le montant de la gabegie – alors qu’elle demande à chaque français, les yeux pleins de larmes, de faire encore un effort pour relever la France – mais par le fait que ces gaspillages aient été révélés aux payeurs à qui il est de tradition de leur demander de payer et de la fermer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz