Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 novembre 2013

39d29463

Le 22 novembre dernier, un homme tire sur un gendarme, le blessant légèrement à la tête et à l’épaule. L’agresseur a 43 ans, il s’appelle Mohamed Kané. Il est malien, et il déclare avoir agit parce qu’il a « la haine du Blanc ».

Une perquisition à son domicile permet de découvrir «une arme artisanale et une pile de livres religieux» selon les enquêteurs.

S’il ne faut faire aucun amalgame entre l’islam et le terrorisme, je suis contraint de constater que c’est dans les textes religieux de l’islam que le plus gros contingent trouve son inspiration.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mohamed Kané n’en est pas à sa « première tentative d’assassiner un Européen [blanc] », a déclaré un responsable du ministère malien de la Justice. L’an dernier, il aurait tenté de poignarder une ressortissante d’un pays européen.

Oui je sais, ça n’a pas fait les gros titres… Christiane Taubira l’aurait sans doute interdit pour ne pas que les « jeunes noirs des banlieues portent sur leur dos tout le poids de l’héritage raciste anti-blanc » – qui n’existe pas dit SOS racisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

leparisien.fr

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz