FLASH
[20/01/2018] France : Mutinerie en cours à la prison de Maubeuge, des dizaines de détenus regroupés, forces de l’ordre sur place  |  [19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 30 novembre 2013

Un bijoutier du centre ville de Sézanne (Marne) a fait feu sur un agresseur venu le braquer ce jeudi après-midi vers 16h30. Le malfaiteur a fait irruption, une arme à la main, dans le magasin où se trouvaient le commerçant et son épouse. Le bijoutier de 54 ans a alors répliqué avec un pistolet de calibre 9 mm, tirant à quatre reprises.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A 16h30 «un malfaiteur est entré dans la boutique et a demandé à ce qu’on lui montre des bijoux», a déclaré le procureur, Christian de Rocquigny. Jugeant l’homme «pas très clair», le bijoutier «est probablement descendu avec une arme» et a tiré «à quatre reprises avec son pistolet automatique de calibre 9 mm», a poursuivi le magistrat, précisant que le braqueur était muni d’un gomme cogne.

Un ou deux complices attendaient dehors

Lors des coups de feu, «un ou deux malfaiteurs attendaient dehors et ont pris la fuite en voiture», et étaient recherchés par les gendarmes de la section de recherches de Reims, qui ont déclenché le plan Epervier. Blessé, le malfaiteur «s’est effondré devant la bijouterie» après en être sorti «en titubant», laissant «tomber son arme, écartée par un passant qui a donné un coup de pied dedans», a indiqué le procureur. «Il est mort sur place à 17h35, malgré la tentative de réanimation des pompiers», a-t-il ajouté.

Sur son corps, le médecin légiste a constaté «quatre entrées et sorties de balles 9 mm, correspondant à l’arme du bijoutier, trois sur l’avant et une sur le côté», a encore dit Christian de Rocquigny. Une autopsie doit avoir lieu vendredi.

Placé en garde en vue à la gendarmerie de Sézanne, le bijoutier a été entendu par les enquêteurs, tout comme sa femme en qualité de témoin.

Déjà victime d’un braquage

La bijouterie est située dans une rue commerçante du centre-ville de Sézanne, localité de 5500 habitants située à 80 km au sud de Reims et décrite par son maire Philippe Bonnotte comme «tranquille».

D’après Foucauld Toulemonde, poissonnier à Sézanne, «c’est la deuxième fois que le bijoutier se faisait braquer, la première fois c’était il y a six mois». Le procureur a également indiqué qu’il semblait que le bijoutier avait été victime d’une attaque «dans des circonstances comparables». «Ils avaient refait à fond la bijouterie il y a trois quatre mois, elle est toute neuve. Ils avaient investi dans des caméras, un sas de sécurité. Ils s’étaient mis à la page», selon Foucauld Toulemonde.

Le bijoutier, propriétaire de sa boutique, et qui vit à Sézanne depuis «cinq six ans», selon le poissonnier, est un «tireur de cible», qui «fréquente le stand de tir». Depuis le précédent braquage, «sa femme était traumatisée, vraiment heurtée. Elle avait beaucoup de mal à s’en remettre», a souligné Foucauld Toulemonde.

Des pages de soutien sur Facebook

Le procureur a indiqué que l’attaque de ce jeudi «a éventuellement un lien» avec une tentative de braquage qui a eu lieu un peu plus tôt, à 14h30 à Vitry-le-François, à 65 km à l’est, contre un local du Crédit agricole.

L’affaire de Sézanne rappelle celle survenue en septembre à Nice lorsqu’un autre bijoutier, Stephan Turk, avait tué un des braqueurs qui venaient de le dévaliser lors de sa fuite en scooter. Stephan Turk a été mis en examen pour homicide volontaire et assigné à résidence sous bracelet électronique.

La question de la légitime défense avait été posée, et une partie de l’opinion avait alors pris fait et cause pour le bijoutier, jugé victime d’une insécurité grandissante, alors qu’il avait déjà été victime d’un vol à la disqueuse en 2012. Dès jeudi, des appels étaient lancés sur Facebook à soutenir le bijoutier de Sézanne.

L’union de la bijouterie-horlogerie UDH a «déploré l’affaire de Sézanne et rappelé qu’elle demandait aux pouvoirs publics des aides pour financer l’installation d’une surveillance vidéo dans (les bijouteries) pour qu’on puisse filmer ce genre de choses».

http://m.leparisien.fr/faits-divers/marne-le-bijoutier-abat-un-braqueur-28-11-2013-3358665.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz