FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 décembre 2013

Manuel Valls n’a pas le profil d’un sympathisant néo-nazi.

Notre confrère Enquête et Débat a remarqué, en parcourant Death by Dior, un livre sur le nazisme, le satanisme, l’inceste et le meurtre consacré à la nièce de Christian Dior, nazie assumée qui portait en pendentif une croix gammée sur un collier de perles, que son amant – et auteur du livre – apparaît sur une photo avec un Manuel Valls souriant et détendu :

Valls et Terry Cooper
Valls et Terry Cooper

« Certainement une photo volée » fut ma première pensée, en regardant la photo prise à Evry avec l’ancien néo-nazi.

Ma seconde pensée fut, « si ce n’est pas une photo volée, c’est que Manuel Valls ne connaissait pas le passé de Cooper », décrit dans Dossier néo-nazisme (Editions Ramsay, 1977) comme un «jeune fanatique», «transfuge» d’un mouvement antisémite anglais, l’ « Anti-Jewish Fighters Corps ».

Seulement voilà, dans l’interview (ci dessous) qu’il a accordé à Enquête et Débat, Cooper affirme : « il [Manuel Valls] me connaît, je le connais, il m’appelle le Britannique », et « il était au courant de mon passé avec Françoise Dior ».

Ecoutez-le :

E&D : on a l’impression que vous êtes proches [Manuel Valls et vous], sur cette photo.

Terry Cooper (avec un fort accent anglais) : Disons que je suis le seul qui arrive de lui faire rire… il m’appelle le britannique (rires).

A l’époque où vous prenez cette photo, Manuel Valls connait votre passé avec Françoise Dior ?

Oui, parce qu’il y avait un double page dans le journal Evry magazine qui… c’était dévoué à moi, et que je parlais de famille Dior aussi. Il y avait même un article dans le Parisien aussi.

Il n’était pas choqué par vos idées politiques de l’époque ?

C’était terminé, c’était terminé en Normandie dans les années 90 (la photo avec Manuel Valls date de 1992).

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Death by Dior

Françoise Dior avait décidé que son oncle Christian avait été tué par un complot juif en 1957, peut-être en raison de son passé flou (il réalisait des robes pour les femmes de dignitaires nazis alors qu’il travaillait chez le couturier Lucien Lelong), alors elle décida de faire partie d’un mouvement nazi en France avant d’aller vivre à Londres pour y travailler « pour la cause ». Plus tard, elle commence à s’intéresser au « coté spirituel du nazisme », et en 1963, elle épouse Colin Jordan, leader du parti néo-nazi britannique. Dans les show télés, on voit une Françoise Dior jeter un occasionnel mais emphatique « j’ai une vénération pour le fuhrer ».

Terry Cooper, fut l’amant de Françoise pendant de nombreuses années. En Grande Bretagne, il collait des affiches néo-nazies1.

Puis un jour Françoise décida que sa fille Christiane, 20 ans, avec qui elle avait des relations sexuelles, devait mourir, explique Cooper. « Je détestais Christiane, mais je pensais que l’idée était assez radicale », dit Cooper qui avait eu également une relation sexuelle (lors d’orgies) avec la mère et la fille. Néanmoins, il accepta volontiers l’idée et aida même à mettre au point le plan. Elle [Françoise] décida d’une nuit ou la lune était dans son demi-sextile avec Mercure, « ce qui était largement suffisant pour l’intelligence de sa fille », et prépara une potence pour que Christiane puisse se pendre. Le plan fonctionna, Françoise attacha le nœud et plaça la chaise de ses propres mains.2 (extrait de Death by Dior, Terry Cooper, Dynasty Press, publié le 28 Mai 2013 en anglais.)

C’est le Terry Cooper en photo avec Manuel Valls.

Je sais bien que Manuel Valls est un homme de gauche, et que s’il était de droite, l’histoire aurait déjà fait les gros titres du Nouvel Obs, de Libération, du Monde et de la clique des journaux gauchistes. Je sais bien que parce qu’il est un homme de gauche, ces mêmes journaux n’en parleront pas. Le public a l’habitude, c’est pourquoi il s’informe sur internet. Il y a un an, parce qu’elle était soupçonnée d’avoir participé à un bal néo-nazi en Autriche, Marine Le Pen a fait l’objet d’articles insistants, sans que les médias ne trouvent utile de publier un correctif lorsque l’affaire s’est révélée fausse.

Mais nous, nous aimerions bien recevoir les explications de Manuel Valls.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

1http://www.spectator.co.uk/books/8988131/death-by-dior-by-terry-cooper-review/

2http://www.huffingtonpost.com/alison-winfield-burns/post_4822_b_3294712.html
http://www.enquete-debat.fr/archives/jt-intelligent-n11-manuel-valls-et-terry-cooper-42009

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz