Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 décembre 2013

hommage

« Christiane Taubira n’est pas la femme qui souffre le plus de racisme en France. Mobilisons-nous pour ceux qui souffrent réellement » a déclaré Malek Boutih sur RMC dans les Grandes Gueules.

Malek Boutih a parfaitement raison, je l’applaudis et le remercie. Mobilisons-nous pour ceux qui souffrent le plus du racisme. Car les faits et les statistiques -ça ne surprend pas – confirment et montrent que ce sont les minorités qui sont toujours les premières cibles de la haine.

• Ainsi, l’Observatoire de l’islamophobie relève qu’en 2012, il s’est produit 157 actes islamophobes, même si très peu concernent des agressions physiques ou des destructions de mosquées et qu’ils englobent essentiellement les critiques de la religion islamique1.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

• Le catholicisme, qui est devenu la seconde religion la plus pratiquée en France après l’islam, est donc victime de cet « effet minorité », puisque l’Observatoire de la christianophobie a recensé 250 actes de christianophobie, dont 8 agressions de prêtres, 17 tentatives d’incendies et incendies d’églises, 25 cas de profanations et actes de vandalisme de cimetières chrétiens, et 70 cas de profanations d’églises, qui méritent une action vigoureuse de l’état.

• Et c’est donc la plus petite des minorités, la minorité juive, qui est aussi la plus visée : 614 actes antisémites en 20122, soit +58% en un an. 25% d’agressions armées, avec 177 cas d’homicides ou tentatives d’homicides, de violences, et de dégradations.

Violences contre les juifs

Et la source de l’antisémitisme a été clairement identifiée par le Ministre de l’intérieur, Manuel Valls, comme venant des banlieues, lors d’un meeting à la Mutualité, à Paris, le 27 novembre, contre le racisme :

« Quand, après la Shoah, on en vient à écrire qu’un « bon juif, c’est un juif mort, »  c’est bien qu’il y a un problème ! On ne peut plus fermer les yeux. Il faut dénoncer cela, parce que ces paroles, aujourd’hui, elles ne touchent plus les milieux traditionnels de l’extrême droite, elle fait aussi des dégâts en banlieue. Et ce que je demande aux militants et aux citoyens de la gauche, c’est de se rendre compte qu’une pensée d’extrême droite est aujourd’hui en train de gagner d’autres consciences. » 

Nous sommes avec vous Malek Boutih, quel plan de mobilisation proposez-vous pour lutter contre l’antisémitisme des banlieues ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

1http://www.dreuz.info/2013/11/en-france-la-christianophobie-est-particulierement-haineuse-et-mensongere/#sthash.0WnEe8S4.dpuf
2http://antisemitisme.org/extraits-de-la-liste-generale-des-actes-antisemites-perpetres-en-france-en-2012/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz