FLASH
[18/10/2017] Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 décembre 2013

 

Aussaresses-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  La mort de Paul Aussaresses à 95 ans a été annoncée par une association d’anciens parachutistes, mercredi 4 décembre. Paul Aussaresses – né près de Bordeaux en 1918, élève puis étudiant studieux – rejoint les Forces interalliées à Londres en 1943 et intègre les services spéciaux. Il reçoit de nombreuses médailles, à commencer par la Légion d’honneur, pour ses actes de bravoure.

Il saute ainsi en parachute, déguisé en uniforme allemand, derrière les lignes allemandes, en avril 1945, pour ouvrir les camps de prisonniers et de déportés et leur apporter les instructions des Alliés. Après la guerre, ce héros de la France libre participe à la création du 11e Choc, le bras armé du SDECE (aujourd’hui DGSE). A la tête d’un bataillon parachutiste, il part ensuite en Indochine où il sert sous les ordres du général Pâris de Bollardière.

Le général Massu l’appelle à ses côtés en 1957 et lui demande d’appliquer à Alger les méthodes qu’il a utilisées l’année précédente à Philippeville et qui ont fait la preuve de leur efficacité. Le commandant O, alias Aussaresses, va s’y employer.

Aussaresses a publié deux livres qui ont fait beaucoup de bruit et suscité de vives polémiques en France : « Services spéciaux, Algérie 1955-1957 » paru aux Editions Perrin et « Je n’ai pas tout dit » paru aux Editions du Rocher. Il faut tout de même rappeler ici les crimes abominables perpétrés par le FLN contre des civils – français d’Algérie, kabyles et harkis – y compris des enfants.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz