FLASH
[19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 décembre 2013

 

Mandela-hommage-1

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le président sud-africain Jacob Zuma a été sifflé par la foule à son arrivée dans le stade puis au moment de débuter son discours. Un discours qu’il a terminé devant un stade quasi vide. Englué notamment dans une affaire de corruption – il est soupçonné d’avoir utilisé des fonds publics pour rénover de façon luxueuse sa résidence privée – Jacob Zuma, le président de l’Afrique du Sud, est de plus en plus contesté par ses concitoyens.

Au point de n’être crédité que de 5% des intentions de vote pour la présidentielle d’octobre 2014. Loin de respecter une trêve Madiba, ses détracteurs ont, au contraire, profité de la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela pour le faire savoir au monde entier. Arrivé à la tribune officielle du Soccer City Stadium de Johannesburg quelques minutes avant le début des célébrations, Zuma a été copieusement sifflé par les spectateurs – qui étaient environ 50.000.

Mgr Tutu, 82 ans, parle de Mandela, se moque du héros national, devant des centaines de personnes endimanchées. Il trépigne sur l’estrade, imite la voix grincheuse et la démarche chaloupée du disparu. Le petit homme, un peu contrefait dans sa robe violette d’archevêque, ricane comme un sale gosse, grimace, fait passer toutes les expressions sur son visage poupon. Le public rit aux éclats, rit aux larmes plutôt. Monseigneur Desmond Tutu va ainsi faire mine d’égratigner Mandela, lors d’une cérémonie organisée, lundi 9 décembre, au siège de la Fondation Nelson-Mandela.

Car, dit-il, c’est « la manière d’honorer Madiba » que d’offrir au disparu une fin heureuse. Alors il honore, il honore, devant un portrait de sa victime les yeux rieurs, comme s’il appréciait le jeu de massacre. Desmond Tutu parle de Mandela et des femmes. « J’aurais tant de choses à vous dire », crie-t-il. Mgr Tutu raconte des anecdotes sur Nelson Mandela, affirmant vouloir se venger post mortem de toutes les mauvaises choses que Mandela a dites sur lui.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://lci.tf1.fr/monde/afrique/le-president-sud-africain-hue-a-l-hommage-pour-mandela-8327770.html

http://www.lemonde.fr/international/article/2013/12/10/l-hommage-moqueur-de-desmond-tutu-a-madiba_3528383_3210.html

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz