Quantcast
FLASH
[18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  |  [10/06/2019] Bel aveu de biais anti-israélien : Le porte-parole de l’organisation israélienne controversée Breaking the Silence, a pris le poste de porte-parole du chef de la liste arabe Hadash-Ta’al  |  [05/06/2019] Sondage : #Biden a + de 10 points devant #Trump dans les Etats clé. Ca vous rappelle les sondages sur Clinton ?  |  [04/06/2019] Paris : Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, il a été neutralisé par balle  |  [02/06/2019] Suite à la débâcle des Républicains aux élections européennes, Laurent #Wauquiez annonce qu’il démissionne de la présidence du parti  |  Le socialisme a causé la mort de plus de 100 millions de personnes sous Lénine, Staline et Mao. Maintenant, les jeunes veulent réessayer  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 décembre 2013

 

Séléka-1

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Une Sœur a donné son témoignage à Famille chrétienne, qu’elle conclut ainsi : On ne peut pas objectivement employer le terme de persécution en Centrafrique. La persécution signifie des mesures répressives contre un groupe religieux. On n’en est pas encore à ce niveau. Il faut d’abord cerner ce qu’est la Séléka : une coalition hétéroclite des groupes rebelles composés initialement en majorité de mercenaires tchadiens et soudanais d’origine musulmane, et animés par des revendications politiques. Dans leurs avancées, ils se sont attaqués principalement aux églises et aux biens des chrétiens. Les Sélékas n’ont manifesté aucun respect pour les églises, profanant les tabernacles et les hosties.

Ils ont perturbé les offices religieux en tirant des coups de feu dans les églises. Depuis la prise du pouvoir, les postes clés du gouvernement sont tenus par des musulmans. Les chrétiens ont toujours gouverné ce pays, le tour des musulmans est venu de prendre le pouvoir, disent certains. Quand il arrive qu’un musulman soit tué dans des accidents, des représailles sont toujours orientées contre les chrétiens. Face aux violences, les habitants ont pris l’option de se constituer en groupes d’autodéfense qu’on appelle les « anti-balakas ». On peut donc dire qu’un conflit interreligieux se profile en Centrafrique, si des mesures fortes ne sont pas prises pour l’arrêter.

Un conflit fabriqué non seulement par les politiciens mais aussi nourri par le sentiment de haine et de vengeance après les atrocités subies par les chrétiens. En dépit des conflits récurrents entre éleveurs musulmans et cultivateurs chrétiens, les croyants des deux religions ont toujours vécu en symbiose en Centrafrique. C’était des conflits sans conséquences graves. Mais avec la crise militaro-politique actuelle, le contexte a changé. Il va falloir faire un travail de fond pour guérir les cœurs et les mémoires blessés. Après cinquante-cinq ans passés dans ce pays, après tous les coups d’État, toutes les mutineries et les trois années où les écoles étaient fermées, ce que nous vivons aujourd’hui, c’est du jamais vu.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://www.famillechretienne.fr/societe/monde/exactions-en-republique-centrafricaine-saeur-milou-temoigne-120506#.UqX4lpda4RV.twitter

   

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz