FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 décembre 2013

 

Bangui-RIP-deux-soldats

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Deux militaires français engagés dans l’opération Sangaris, en Centrafrique sont morts. Au cours de la nuit du 9 au 10 décembre, une section du 8e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (RPIMa) a été prise à partie à très courte distance, à environ 1.200 mètres de l’entrée de l’aéroport de Bangui, par des hommes dotés d’armes légères d’infanterie.

Immédiatement, les militaires français ont riposté. Deux d’entre eux, les soldats de 1re classe Nicolas Vokaer, 23 ans, et Antoine Le Quinio, 22 ans, qui marchaient en tête de leur groupe, ont été gravement touchés lors de l’échange de tirs nourris. Evacués vers l’antenne chirurgicale avancée établie sur l’aéroport de M’Poko, ils n’ont pas survécu à leurs blessures. Aucun assaillant n’a été retrouvé sur les lieux de l’incident.

Tous deux, jeunes soldats aguerris et titulaires de récompenses militaires, ont toujours fait preuve de professionnalisme et de sang froid dans la réalisation de leurs missions. Ces deux jeunes soldats ont connu un parcours pratiquement similaire. L’un et l’autre furent envoyés en Centrafrique, de décembre à mars 2013, dans le cadre de l’opération Boali. Affectés, avec leur compagnie, au Gabon, depuis le 17 octobre, ils venaient donc de retrouver Bangui à l’occasion du lancement de la mission Sangaris.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz