FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 décembre 2013

japan-tsunami-double-wave

Ce n’est ni l’Europe, ni les Etats Unis, avec qui le Japon entretient des liens commerciaux anciens, qui vont reconstruire Fukushima la ville dévastée par le séisme de 2011, mais Israël.

Après la catastrophe humanitaire et nucléaire, le Japon a en effet décidé de reconstruire Fukushima sous le signe de l’écologie et des technologies propres. Pour cela, il a fait appel au spécialiste mondial du « CleanTech », la haute technologie verte, donc aux experts israéliens. La société japonaise chargée de la reconstruction de Fukushima a trouvé en Israël le savoir-faire le plus innovant dans les domaines de la gestion durable des eaux et du recyclage des déchets.

L’écotechnologie du Cleantech israélien concerne l’ensemble des technologies durables qui permettent de réduire la toxicité, le volume de déchets et la pollution de l’environnement, tout en assurant une performance identique – ou supérieure – aux technologies existantes et polluantes.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Outre ce projet, Israël collabore avec l’Asie sur des projets d’énergie solaire technologiquement très avancés, et avec l’Inde, qui doit signer prochainement des contrats importants dans les technologies agricoles innovantes pour dompter les rives capricieuses des fleuves indiens comme le Gange et mieux nourrir son milliard deux cent millions d’habitants.

Alors qu’Israël, nation à la pointe de la technologie mondiale, signe de plus en plus de gros contrats avec l’Asie, le boycott des oranges et des couches culottes produits en Judée Samarie semble de plus en plus dérisoire, désuet.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

siliconwadi.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz