FLASH
[23/09/2017] Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  |  Vicieux, quand Obama était président, il a beaucoup critiqué Wall Street. Maintenant il y fait des conférences payées 400 000$  |  Tremblement de terre au Mexique : 160 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 décembre 2013

japan-tsunami-double-wave

Ce n’est ni l’Europe, ni les Etats Unis, avec qui le Japon entretient des liens commerciaux anciens, qui vont reconstruire Fukushima la ville dévastée par le séisme de 2011, mais Israël.

Après la catastrophe humanitaire et nucléaire, le Japon a en effet décidé de reconstruire Fukushima sous le signe de l’écologie et des technologies propres. Pour cela, il a fait appel au spécialiste mondial du « CleanTech », la haute technologie verte, donc aux experts israéliens. La société japonaise chargée de la reconstruction de Fukushima a trouvé en Israël le savoir-faire le plus innovant dans les domaines de la gestion durable des eaux et du recyclage des déchets.

L’écotechnologie du Cleantech israélien concerne l’ensemble des technologies durables qui permettent de réduire la toxicité, le volume de déchets et la pollution de l’environnement, tout en assurant une performance identique – ou supérieure – aux technologies existantes et polluantes.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Outre ce projet, Israël collabore avec l’Asie sur des projets d’énergie solaire technologiquement très avancés, et avec l’Inde, qui doit signer prochainement des contrats importants dans les technologies agricoles innovantes pour dompter les rives capricieuses des fleuves indiens comme le Gange et mieux nourrir son milliard deux cent millions d’habitants.

Alors qu’Israël, nation à la pointe de la technologie mondiale, signe de plus en plus de gros contrats avec l’Asie, le boycott des oranges et des couches culottes produits en Judée Samarie semble de plus en plus dérisoire, désuet.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

siliconwadi.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz