FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 décembre 2013

RQ-180 cover

Le nouveau drone espion américain est la priorité absolue du Pentagone. Il ressemble à une chauve souris, et il est indétectable.

CNN a appris que ce drone est capable de voler pendant 24 heures derrière les lignes ennemies comme la Corée du nord, l’Iran ou la Syrie, sans être détecté.

Selon des sources militaires, ce drone apporte aux Etats Unis un avantage essentiel pour espionner des pays qui possèdent un système de défense aérien capable d’abattre des avions conventionnels.

Le drone, qui s’appelerait RQ-180, a été pour la première fois documenté dans la revue américaine Aviation Week and Space Technology, dans un très long article écrit par Amy Butler et Bill Sweetman, tous deux experts en technologie militaire classée secret défense. L’US Air Force a d’ailleurs refusé de confirmer ou nier si le programme RQ-180 révélé par CNN et Aviation Week existe ou pas.

Mais plusieurs officiels américains ont déclaré à CNN que les capacités techniques de ce nouveau drone sont la priorité absolue des services de renseignements, particulièrement depuis qu’un drone est tombé sur le sol iranien en 2012.

Sa caractéristique principale est de pouvoir voler sur de longues distances, et de voler pendant 24 heures en mode stealth, indétectable par les radars.

« Ce drone sera capable de pénétrer à l’intérieur d’un pays et de conduire des opérations dans l’espace aérien sans être détecté et en tous cas pas ciblé, » a déclaré Butler à CNN. Le projet est tellement secret qu’il serait développé dans un hangar de la zone 51 – le centre de l’US Air Force hautement sécurité du Nevada.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Selon les rapports, le drone pourrait voler à une haute de 16 km (11 miles), rester en l’air pendant 24 heures, et fournir des images bien plus pertinentes que celles des satellites, qui passent au dessus de leurs cibles par intermittence, peuvent être détectés, et sont gênés par les nuages.

Selon Butler, la forme de ce drone implique que les radars ennemis ne peuvent pas facilement le voir du fait que la chaleur qu’il dégage est « protégée ».

“Ce drone est conçu pour être indétectable par les détecteurs thermiques, les capteurs radars, et les autres types de capteurs qui scrutent l’espace à la recherche d’avions. Donc il pourrait ne pas être invisible aux radars, mais ils ne pourraient pas le repérer avec précision, et donc l’abattre.”

Butler ajoute qu’il « pourrait être équipé de détecteurs de conversations téléphoniques, de fréquences radio ennemies, d’activités des radars, et autres émissions du même genre.”

Aviation Week affirme que ce drone pourrait être opérationnel dès 2015.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://security.blogs.cnn.com/2013/12/12/u-s-seeks-spy-edge-with-stealth-drone/?hpt=hp_t2

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz