FLASH
[20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  |  Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra 2,7 millions d’euros pour héberger 31 migrants  |  La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar el-Assad  |  Nantes : « On va tous vous tuer, Allahou Akbar », un musulman modéré menace de mort des militaires de l’opération Sentinelle sur le périphérique  |  Interview de Macron: La Maison-Blanche contredit le président et répète que les Etats-Unis ne resteront pas en Syrie  |  Cette nuit, et pour la 2e fois en 7 jours, israël a bombardé une base militaire près de Homs en Syrie  |  Le maire anti-israélien et pro-terroriste de Gennevilliers Patrice Leclerc a été interdit d’entrée en Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 15 décembre 2013

3529263_5_41b4_sur-le-tarmac-de-l-aeroport-m-poko-de-bangui_af68a1eb17639db5609bf9b3f6461b64

Le Parisien révèle en exclusivité que lors de son escale en Centrafrique au retour de l’hommage à Nelson Mandela, François Hollande a échappé à un attentat terroriste.

Mardi soir, 19h15 le Falcon 7X présidentiel se pose à l’aéroport M’Poko de Bangui.

Dans l’avion se trouvent François Hollande, Laurent Fabius, Valérie Trierweiler, Benoît Puga, Hélène Le Gal (Madame Afrique de l’Elysée), une conseillère com, un photographe, la chef du GSPR (Groupe de sécurité de la présidence de la République) Sophie Hatt, ainsi qu’un officier qu’on appelle le Siège, chargé de porter la valise de protection en kevlar.

70 islamistes armés se plantent devant l’avion

Dans la « zone VIP » de la base militaire, François Hollande s’entretient avec Michel Djotodia, « président » non élu, imposé en mars en remplacement du président Bozizé chassé par la milice islamiste, les Séléka, qui en ce moment même massacrent les chrétiens, et sèment la terreur.

« Djotodia était en panique de rencontrer Hollande. Il avait peur qu’il lui demande de dégager », indique Le Paris. Hollande exige des élections d’ici un an, mais lui fait savoir qu’il restera en fonctions d’ici là. (Je suppose que c’est la non ingérance façon socialiste.)

Soudain, deux 4 x 4 et cinq pick-up arrivés de nulle part, transportant environ 70 islamistes se plantent devant le falcon. Les islamistes sortent des pick-up, kalachnikovs à la main. La scène se passe à deux pas d’un camp militaire français, qui n’ont rien vu venir.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Ça a été la panique du côté des forces spéciales qui protègent l’appareil », témoigne une source locale.

Hollande n’est qu’à quelques dizaines de mètres…

Un général soudanais de la Séléka sort d’un des véhicules, et après une courte discussion, ordonne aux terroristes de remonter dans les véhicules et de quitter les lieux.

La scène a duré cinq minutes. « Ça a été très, très tendu », avoue-t-on à l’Elysée.

A Bangui, Hollande est passé à côté d’un drame… et il n’a rien vu. Lorsqu’il quitte le « pavillon présidentiel », les Séléka sont déjà repartis.

Interrogé ce dimanche au Grand-Rendez-Vous Europe1 sur l’incident, Laurent Fabius a déclaré que « nous avons passé une partie de la nuit à Bangui et je n’ai absolument pas entendu parler de ça. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.leparisien.fr/politique/securite-hollande-et-l-incident-secret-de-bangui-15-12-2013-3410653.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz