Quantcast
FLASH
[23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  |  Le président du directoire du journal Le Monde, Louis Dreyfus, convoqué le 29 mai par la DGSI  |  Marine Le Pen devra rembourser 300 000 € au Parlement européen, dans l’affaire des assistants parlementaires des députés européens FN  |  Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 15 décembre 2013

3529263_5_41b4_sur-le-tarmac-de-l-aeroport-m-poko-de-bangui_af68a1eb17639db5609bf9b3f6461b64

Le Parisien révèle en exclusivité que lors de son escale en Centrafrique au retour de l’hommage à Nelson Mandela, François Hollande a échappé à un attentat terroriste.

Mardi soir, 19h15 le Falcon 7X présidentiel se pose à l’aéroport M’Poko de Bangui.

Dans l’avion se trouvent François Hollande, Laurent Fabius, Valérie Trierweiler, Benoît Puga, Hélène Le Gal (Madame Afrique de l’Elysée), une conseillère com, un photographe, la chef du GSPR (Groupe de sécurité de la présidence de la République) Sophie Hatt, ainsi qu’un officier qu’on appelle le Siège, chargé de porter la valise de protection en kevlar.

70 islamistes armés se plantent devant l’avion

Dans la « zone VIP » de la base militaire, François Hollande s’entretient avec Michel Djotodia, « président » non élu, imposé en mars en remplacement du président Bozizé chassé par la milice islamiste, les Séléka, qui en ce moment même massacrent les chrétiens, et sèment la terreur.

« Djotodia était en panique de rencontrer Hollande. Il avait peur qu’il lui demande de dégager », indique Le Paris. Hollande exige des élections d’ici un an, mais lui fait savoir qu’il restera en fonctions d’ici là. (Je suppose que c’est la non ingérance façon socialiste.)

Soudain, deux 4 x 4 et cinq pick-up arrivés de nulle part, transportant environ 70 islamistes se plantent devant le falcon. Les islamistes sortent des pick-up, kalachnikovs à la main. La scène se passe à deux pas d’un camp militaire français, qui n’ont rien vu venir.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Ça a été la panique du côté des forces spéciales qui protègent l’appareil », témoigne une source locale.

Hollande n’est qu’à quelques dizaines de mètres…

Un général soudanais de la Séléka sort d’un des véhicules, et après une courte discussion, ordonne aux terroristes de remonter dans les véhicules et de quitter les lieux.

La scène a duré cinq minutes. « Ça a été très, très tendu », avoue-t-on à l’Elysée.

A Bangui, Hollande est passé à côté d’un drame… et il n’a rien vu. Lorsqu’il quitte le « pavillon présidentiel », les Séléka sont déjà repartis.

Interrogé ce dimanche au Grand-Rendez-Vous Europe1 sur l’incident, Laurent Fabius a déclaré que « nous avons passé une partie de la nuit à Bangui et je n’ai absolument pas entendu parler de ça. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.leparisien.fr/politique/securite-hollande-et-l-incident-secret-de-bangui-15-12-2013-3410653.php

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz