Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 décembre 2013

FB_home

Une association rouennaise qui rejette la Marseillaise a décidé de la jeter aux orties et d’en écrire une autre.

“Les jeunes de banlieue ne veulent pas chanter l’actuelle Marseillaise, ils ne se reconnaissent pas dans cette France qui exalte des valeurs guerrières”, explique l’équipe de Fraternité Banlieues.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Fraternité Banlieues travaille donc sur la rédaction d’une “nouvelle Marseillaise” où l’on entend : “nous sommes citoyens du monde (…) Nous chantons tous nos penseurs, Diderot, Rousseau et Voltaire (…) Nous chantons Shabbat, l’Aïd et Noël”.

Ce sont “des paroles beaucoup plus conformes à l’esprit de la France”, affirme le Père Paul Flament, fondateur de l’association.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : m.tendanceouest.com/ils-chantent-une-nouvelle-marseillaise

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

88
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz