FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 16 décembre 2013

 

Sarkozy-Bayonne

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  L’hebdomadaire français Valeurs Actuelles, dans son dernier numéro, dont on trouve des extraits ici annonce pour ainsi dire le retour de Sarkozy. De son côté, Ivan Rioufol, du quotidien français Le Figaro, avec prudence et délicatesse, tempère, dans une brève intervention video : « Les Français attendent-ils Nicolas Sarkozy ? Lui en est persuadé. Sa décision de se représenter à la présidentielle ne fait plus aucun doute. Mais il n’est pas appelé par le destin, comme il semble le rêver quand il invoque la fatalité. Il lui reste à passer l’épreuve de l’humilité. Celle qui consiste à reconnaître ses erreurs, pour ne pas les reproduire. Celle qui invite à répondre au peuple, qui ne supporte plus d’être méprisé ».

« Passer l’épreuve de l’humilité » ? Personnellement, je n’y crois plus. Depuis sa défaite, Sarkozy continue comme avant : il ruse. Il n’a tiré aucune leçon de sa défaite. Au contraire, il n’a cessé, par « proches » et « amis » interposés, d’annoncer son retour en politique, en utilisant des arguments qui, dans sa bouche, font rire. En effet, Sarkozy raconte qu’il revient par devoir, par obligation, ou encore, parce qu’il est le seul à pouvoir encore sauver cette France dont il a pourtant lui-même aggravé la situation entre 2007 et 2012. Le plus comique, c’est que les Français ont la mémoire courte et qu’ils sont versatiles. Et que par conséquent, ils seraient capables de voter Sarkozy en avril et mai 2017, puis, dès septembre 2017, de recommencer à le détester.

Le déclin progressif de la France, c’est aussi cela : une immaturité déconcertante des électeurs, et, non pas, seulement, des politiciennes et des politiciens. Où est passé ce minimum de culture historique et politique qui différencie un Etat de droit d’un Etat arbitraire devenu république bananière ? Les Françaises et les Français ont-ils les gouvernants qu’ils méritent ? Quant à la liberté d’opinion et d’expression, la France en a été totalement dépossédée par le régime socialiste en place. « Passer l’épreuve de l’humilité », ce n’est pas français. Du moins pas à vue humaine.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz