FLASH
[19/02/2019] Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 16 décembre 2013

 

Sarkozy-Bayonne

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  L’hebdomadaire français Valeurs Actuelles, dans son dernier numéro, dont on trouve des extraits ici annonce pour ainsi dire le retour de Sarkozy. De son côté, Ivan Rioufol, du quotidien français Le Figaro, avec prudence et délicatesse, tempère, dans une brève intervention video : « Les Français attendent-ils Nicolas Sarkozy ? Lui en est persuadé. Sa décision de se représenter à la présidentielle ne fait plus aucun doute. Mais il n’est pas appelé par le destin, comme il semble le rêver quand il invoque la fatalité. Il lui reste à passer l’épreuve de l’humilité. Celle qui consiste à reconnaître ses erreurs, pour ne pas les reproduire. Celle qui invite à répondre au peuple, qui ne supporte plus d’être méprisé ».

« Passer l’épreuve de l’humilité » ? Personnellement, je n’y crois plus. Depuis sa défaite, Sarkozy continue comme avant : il ruse. Il n’a tiré aucune leçon de sa défaite. Au contraire, il n’a cessé, par « proches » et « amis » interposés, d’annoncer son retour en politique, en utilisant des arguments qui, dans sa bouche, font rire. En effet, Sarkozy raconte qu’il revient par devoir, par obligation, ou encore, parce qu’il est le seul à pouvoir encore sauver cette France dont il a pourtant lui-même aggravé la situation entre 2007 et 2012. Le plus comique, c’est que les Français ont la mémoire courte et qu’ils sont versatiles. Et que par conséquent, ils seraient capables de voter Sarkozy en avril et mai 2017, puis, dès septembre 2017, de recommencer à le détester.

Le déclin progressif de la France, c’est aussi cela : une immaturité déconcertante des électeurs, et, non pas, seulement, des politiciennes et des politiciens. Où est passé ce minimum de culture historique et politique qui différencie un Etat de droit d’un Etat arbitraire devenu république bananière ? Les Françaises et les Français ont-ils les gouvernants qu’ils méritent ? Quant à la liberté d’opinion et d’expression, la France en a été totalement dépossédée par le régime socialiste en place. « Passer l’épreuve de l’humilité », ce n’est pas français. Du moins pas à vue humaine.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :