FLASH
[19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 21 décembre 2013

unnamed-1

Cela ne se dit pas en France, je sais, ou cela se dit fort peu. Mais nous sommes en train d’assister à un changement planétaire d’une importance majeure. Comme je l’anticipais depuis l’élection de Barack Obama en 2008, et comme je l’anticipais davantage encore depuis la réélection de celui-ci, qui m’est apparue comme bien davantage qu’un cataclysme, les Etats Unis se retirent de la surface du monde.

Non seulement les coupes dans les budgets militaires décidées année après année par l’administration Obama fait que la supériorité stratégique de l’armée américaine, qui lui conférait une puissance hégémonique s’érode, mais l’endettement du pays, qui le mène vers une situation préoccupante, et qui est un endettement délibéré, mené aux fins de faire glisser les Etats-Unis dans la direction d’un socialisme à l’européenne, rend celui-ci dépendant de ceux qui lui font crédit, et lui interdit de mener des opérations extérieures coûteuses.

S’ajoute à cela la politique étrangère menée par l’administration Obama : les capacités américaines d’endiguement de la Chine montrent nettement des faiblesses, et il est clair que la Chine va tout faire pour s’emparer d’îles au large du Japon ou des Philippines pour accroître ses eaux territoriales et prendre le contrôle de routes maritimes et aériennes cruciales pour les autres économies asiatiques. Le « nouveau départ » promis par Obama grâce à l’action d’intermédiaire de Hillary Clinton se traduit cinq ans après par une réaffirmation de la puissance russe sur l’Europe centrale et sur l’Ukraine, ainsi que par des avancées russes majeures au Proche-Orient. L’Europe occidentale elle-même, l’Allemagne tout particulièrement, se rapproche de la Russie et en dépend pour ses fournitures énergétiques.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ce qui se trame avec l’Iran depuis la lamentable comédie de Genève il y a quelques semaines n’est que la continuation de ce que je viens d’écrire. Barack Obama, je l’ai déjà noté, voulait un monde musulman sunnite aux mains des Frères musulmans. Il voulait un rapprochement avec la république islamique d’Iran. Après avoir semblé opter pour la prise du pouvoir par les Frères musulmans en Syrie, il s’est heurté au veto de la Russie et des mollahs, et il a reculé. L’Arabie Saoudite, qui n’est pas du tout amie des Frères musulmans a lancé une contre offensive en finançant la prise du pouvoir par le général Sissi. Obama a compris que le monde musulman sunnite ne tomberait pas aux mains des Frères Musulmans, mais il lui restait le rapprochement avec la République islamique d’Iran. Et celui-ci est chose faite. Aucun « accord » n’a été signé à Genève. Obama, et les Européens à sa remorque, ont décidé de fermer les yeux sur la nucléarisation de l’Iran, qui va conduire celui-ci vers l’arme nucléaire. Ils ont accepté de fermer les yeux en échange de l’espoir de vendre ce qu’ils peuvent vendre à l’Iran. L’Iran étant dès lors la puissance qui monte au Proche-Orient, et l’Iran étant déjà sous la protection de la Russie, c’est toute la région qui se tourne vers la Russie, car l’Arabie Saoudite et l’Egypte n’ont plus confiance en les Etats-Unis. Israël discerne que l’allié américain n’est plus ce qu’il était, vacille et peut trahir. La Turquie elle-même se rapproche de l’Iran et sait que la Russie est juste au Nord.

Obama a quasiment éliminé les Etats Unis de l’équation proche-orientale, et comme je l’ai écrit plus haut, ce n’est pas pour autant qu’il se tourne stratégiquement vers l’Asie, non. La planète qui vient sera « multipolaire », comme le souhaitait Obama, et comme le souhaitent certains Européens : elle sera dominée par un cartel de régimes autoritaires. Les capitales seront Pékin, Moscou, et sans doute Téhéran. L’Europe est en déclin. Les Etats-Unis avec Obama ont choisi le déclin et le repli.

Si l’on regarde les données des économies chinoises ou russes, on voit que ce ne sont pas des pays développés au sens où l’Europe et l’Amérique du Nord sont constituées de pays développées, et on voit que ce sont des pays où, à la différence de ce que font les Etats Unis sous Obama, on compense les difficultés économiques par l’intimidation armée.

La planète qui se dessine sera moins libre, moins stable. La pax americana dont le monde a pu jouir pendant six décennies prend fin. Un successeur d’Obama tentera-t-il de la recréer ? Rien n’est moins sûr, et le cas échéant, ce ne sera pas facile.

© Guy Milliere publie dans Les4verites.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz