Publié par Hervé Roubaix le 24 décembre 2013

salafistes2309_0

Corentin Boniface est candidat au concours de l’étudiant le plus drôle de France. J’ignorais qu’on pût être un gland et imbu à la fois sans s’appeler Bedos. J’avais tort.

Gland, mais juste pas trop.

Assez pour avoir appris la leçon de vie du pater frustré Pascal Boniface : « sois antisioniste mon fils, ta carrière sera assurée », assez pour avoir pigé que suivre comme un mouton fera de lui un bon soldat, à défaut d’avoir des idées à lui, et assez pour ruminer mollement la propagande du Hamas et rassurer ses futurs patrons qu’il est un obéissant fils à papa : c’est papa qui pistonne sa carrière.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Je mets la vidéo : les jeux de mots de Boniface ne sont pas loin de se vautrer dans la même souille que Dieudonné : quand un gland vomit sur les juifs, ça reste un gland.

« Est ce que vous savez où est Israël ? demande Boniface à son auditoire, Israël étant nazi » (jeu de mot: Israël est en Asie) – Bonitête à claque.

Jean Marie Le Pen a été condamné pour moins que ça. Mais il est d’extrême droite. Les mots de Boniface Corentin font de lui un pourri, mais à gauche, on a le droit d’être pourri, c’est même un signe de reconnaissance.

Ma conclusion, je l’emprunte à Sénèque : « Il vomit pour manger, il mange pour vomir. » – (in Consolation à Helvia)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz