FLASH
[23/09/2017] Corée du Nord : le séisme détecté ce matin semble être une réplique du test nucléaire de début septembre  |  Marseille : un homme abattu en pleine rue en rapport avec le trafic de drogue  |  Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 décembre 2013

Trois semaines d’incapacité temporaire de travail (ITT). C’est le préjudice corporel estimé par le médecin légiste qui a ausculté mardi soir le bijoutier niçois victime en début d’après-midi d’un aussi rapide que violent braquage dans sa petite échoppe de la rue Gounod, près de la gare centrale de Nice dans le quartier des Musiciens.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le commerçant âgé d’une cinquantaine d’années a pu quitter l’hôpital mardi soir après avoir reçu des soins et subi un scanner afin de déceler d’éventuelles blessures internes.

Choqué, mais surtout fatigué et souffrant de douleurs, il n’était pas en état d’être entendu hier par la police ni de retourner dans son magasin afin de procéder à l’inventaire de son stock dans le but de déterminer le préjudice.
Il devrait être entendu aujourd’hui par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme de la Police judiciaire qui ont été chargés de l’enquête et qui vont exploiter les bandes vidéos du quartier. Les malfrats ayant agi à visage découvert étaient deux et l’un aurait été habillé en femme pour ruser et tromper la vigilance du commerçant qui a ouvert sa porte sans se méfier. Ils n’auraient pas raflé les montres de grande diffusion présentes en vitrine, mais auraient jeté leur dévolu sur des bijoux de valeur.
Selon les premières constatations, c’est avec un morceau de bois pouvant être un barreau de chaise que le bijoutier a été frappé à la tête avec un acharnement certain. Il aurait été ligoté ensuite avec du ruban adhésif.

http://www.nicematin.com/nice/a-nice-le-bijoutier-braque-est-bien-amoche.1564828.html

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz