FLASH
[16/12/2017] Ah les cons! Une roquette tirée depuis Gaza tombe sur la maison d’un terroriste !  |  Les Français sont-ils jaloux ? Les médias font leurs choux-gras de la fortune de certains ministres. Ils l’ont pourtant pas volée, leur richesse ! (et ils ont enrichi la France en payant énormément d’impôts)  |  Effet Trump : 20 leaders religieux ont remis cette semaine à Trump une distinction pour son soutien aux communautés religieuses et sa décision historique de reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël  |  [15/12/2017] Amsterdam : la situation est sous le contrôle de la police, l’homme armé d’un couteau a été neutralisé  |  Israël : 3 terroristes arabes palestiniens tués lors d’affrontements  |  Amsterdam aéroport : la police a tiré sur un homme armé d’un couteau  |  Allemagne : Mülheim annule les célébrations de Hanukah en raison de la menace antisémite des magnifiques migrants de Merkel  |  Viktor Orban: « En Hongrie, il n’y aura pas de zones de non-droit. Il n’y aura pas de quartiers où nos femmes et nos filles seront poursuivies par des racailles »  |  [14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 26 décembre 2013

Mourners carry coffins and shout slogans during a funeral service for policemen and people killed in a car bomb explosion, at Al Naser Mosque in Egypt's Nile Delta city of Mansoura

Un jour après avoir été officiellement reconnus par l’Egypte pour ce qu’ils sont, c’est à dire une organisation terroriste, l’Egypte est monté d’un cran depuis ce jeudi matin dans la répression contre les Frères musulmans.

Au moins 16 leaders et soutiens du groupe de Tariq Ramadan, certains portant costume et arborant un style européen comme lui pour tromper l’attention, ont été arrêtés.

Ils ont été transférés dans la province du Delta du Nil de Sharkiya et suspectés de « promotion de l’idéologie des Frères musulmans, distribution de tracts, et incitation à la violence contre les forces armées et la police », a déclaré l’agence d’information officielle.

Pour rappel, le gouvernement a officiellement déclaré le mouvement créé par le grand père de Ramadan organisation terroriste, hier mercredi, un jour après un attentat terroriste, dont nous avons parlé ici, et qui a coûté la vie à quelques 16 personnes, essentiellement des policiers, et que le premier ministre égyptien par intérim Hazem Beblawi a qualifié d’attentat terroriste, et a désigné le groupe fondamentaliste des Frères musulmans comme responsable.

Le porte parole du ministre de l’intérieur Hani Abdel Latif a déclaré à la télévision d’Etat aujourd’hui jeudi 26 décembre que toute personne prenant part aux manifestations des Frères musulmans serait emprisonnée pour cinq ans. « La sentence pour les organisateurs et les meneurs sera la peine de mort, » a ajouté le ministre par intérim.

Ce matin, très tôt, une explosion a fait cinq morts au Caire, et une autre bombe a été trouvé près du lieu de la première explosion et neutralisée.

Le gouvernement n’a pas encore apporté les preuves que les Frères musulmans sont derrière l’attentat terroriste de Mansoura, au nord du Caire, qui a été revendiqué par un groupe islamiste radical basé dans le Sinaï, Ansar Bayt al-Maqdis, lequel a revendiqué plusieurs attentats terroristes en septembre, y compris la tentative d’assassinat du ministre de l’intérieur.

Les alliés des Frères musulmans ont déclaré, en défi : « les putschistes sont l’organisation terroriste. Les Frères musulmans sont des patriotes pacifiques » alors que sous la présidence de Mohamed Morsi, les chrétiens d’Egypte ont souffert du plus terrible nettoyage ethnique que les Chrétiens ont connu.

D’ailleurs le président égyptien par interim Adli Mansour a promis qu’il protègerait les églises durant les fêtes de Noël et du jour de l’an et pendant les prochaines élections référendaires.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il semble qu’il ait tenu promesse, aucune dépêche n’ayant été publiée d’exactions contre les coptes et les églises d’Egypte durant la célébration du jour de Noël.

L’organisation des Frères musulmans a été interdite en Egypte pendant presque toute son existence, mais c’est la première fois qu’elle a été formellement classée comme organisation terroriste. Son bras armé contre Israël est le Hamas, classé organisation terroriste par la France, par l’UE, l’ONU et les Etats Unis.

L’ex président Mohamed Morsi élu avec l’assistance de Barack Obama ainsi que d’autres leaders du mouvement doivent comparaître devant un tribunal pour terrorisme, et s’ils sont reconnus coupables, pourraient être exécutés.

L’alliance nationale pour le soutien de la légitimité, et la coalition pro-Morsi ont appelé à la « semaine de la colère », et le Parti justice et liberté (FJP), le bras politique des Frères musulmans, a appelé ses militants à une grande protestation demain vendredi à la sortie des mosquées.

En réponse, le gouvernement transitoire a déclaré que la violence ne ferait pas capoter son plant de transition. La prochaine étape étant, mi janvier, un nouveau référendum sur une nouvelle constitution moins liberticide et moins imprégnée de la Sharia.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://in.reuters.com/article/2013/12/26/egypt-explosion-cairo-idINDEE9BP05120131226

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz