FLASH
[15/12/2017] Allemagne : Mülheim annule les célébrations de Hanukah en raison de la menace antisémite des magnifiques migrants de Merkel  |  Viktor Orban: « En Hongrie, il n’y aura pas de zones de non-droit. Il n’y aura pas de quartiers où nos femmes et nos filles seront poursuivies par des racailles »  |  [14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 décembre 2013

images

D’après une source sécuritaire belge, à l’heure actuelle, « Al-Qaïda a sous la main quatre à cinq mille combattants djihadistes déployés en Syrie et détenteurs de passeports d’un pays de l’espace Schengen ».

Et ces jeunes tueurs vont bien entendu un jour rentrer « chez eux », où il n’existe aucune règlementation pour s’en protéger, et pas assez de moyens pour les surveiller tous, leur nombre grandissant constamment.

Selon un service belge de sécurité, un groupe de djihadistes belges néerlandophones formés en Syrie aurait participé à au moins un attentat commis ces dernières semaines en Irak, révèle RTL belgique dans un article publié vendredi 27 décembre 1.

Et l’on songe bien entendu à la réimportation de ce djihadisme vers l’Europe depuis la Syrie, l’Irak, la Turquie ou le Liban.

Selon une source belge qui se veut rassurante, « il n’y a pas aujourd’hui de menace précise » sur la Belgique provenant du terrorisme islamiste.

Alors qu’une source auprès de l’anti-terrorisme indique que parmi les djihadistes belges, « certains vont devenir des combattants aguerris et revenir au pays avec de mauvaises habitudes. Parmi eux, une infime minorité voudra mettre le feu ailleurs, éventuellement en Belgique. C’était prévisible. Mais ce qui est inquiétant, c’est que cela fait désormais vraiment beaucoup de monde et provoque une forte hausse des probabilités » d’attentat.

Et le risque est décuplé par les menaces venant de détenteurs de passeports d’un autre pays de l’espace Schengen.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En Belgique, les services de renseignement et de police reconnaissent être « noyés » par l’importance des filières syriennes. On estime qu’environ 200 Belges sont ou ont été combattants en Syrie, dont 120 à 140 sont actuellement sur place et une vingtaine sont décédés.

On retrouve bien entendu les mêmes comportements en France, en Allemagne, en Grande Bretagne, et dans tous les pays qui ont décidé de remplacer les populations européennes par des jihadistes en puissance.

D’autant que le Mali et la Somalie ont aussi leur lot de combattants « belges » et « français », les imprimés de Pôle emploi retrouvés dans les caches des jihadistes du nord Mali sont là pour le rappeler.

Et mêmes les Tchétchènes de Belgique !

Par ailleurs, aux filières syriennes s’ajoutent des tchétchènes. Car la Belgique est le pays d’Europe qui a accueilli le plus de réfugiés tchétchènes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

1 http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/1057819/les-terroristes-belges-en-syrie-commettent-desormais-des-attentats-ailleurs-quel-risque-pour-nous-

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz