FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 décembre 2013

images

D’après une source sécuritaire belge, à l’heure actuelle, « Al-Qaïda a sous la main quatre à cinq mille combattants djihadistes déployés en Syrie et détenteurs de passeports d’un pays de l’espace Schengen ».

Et ces jeunes tueurs vont bien entendu un jour rentrer « chez eux », où il n’existe aucune règlementation pour s’en protéger, et pas assez de moyens pour les surveiller tous, leur nombre grandissant constamment.

Selon un service belge de sécurité, un groupe de djihadistes belges néerlandophones formés en Syrie aurait participé à au moins un attentat commis ces dernières semaines en Irak, révèle RTL belgique dans un article publié vendredi 27 décembre 1.

Et l’on songe bien entendu à la réimportation de ce djihadisme vers l’Europe depuis la Syrie, l’Irak, la Turquie ou le Liban.

Selon une source belge qui se veut rassurante, « il n’y a pas aujourd’hui de menace précise » sur la Belgique provenant du terrorisme islamiste.

Alors qu’une source auprès de l’anti-terrorisme indique que parmi les djihadistes belges, « certains vont devenir des combattants aguerris et revenir au pays avec de mauvaises habitudes. Parmi eux, une infime minorité voudra mettre le feu ailleurs, éventuellement en Belgique. C’était prévisible. Mais ce qui est inquiétant, c’est que cela fait désormais vraiment beaucoup de monde et provoque une forte hausse des probabilités » d’attentat.

Et le risque est décuplé par les menaces venant de détenteurs de passeports d’un autre pays de l’espace Schengen.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En Belgique, les services de renseignement et de police reconnaissent être « noyés » par l’importance des filières syriennes. On estime qu’environ 200 Belges sont ou ont été combattants en Syrie, dont 120 à 140 sont actuellement sur place et une vingtaine sont décédés.

On retrouve bien entendu les mêmes comportements en France, en Allemagne, en Grande Bretagne, et dans tous les pays qui ont décidé de remplacer les populations européennes par des jihadistes en puissance.

D’autant que le Mali et la Somalie ont aussi leur lot de combattants « belges » et « français », les imprimés de Pôle emploi retrouvés dans les caches des jihadistes du nord Mali sont là pour le rappeler.

Et mêmes les Tchétchènes de Belgique !

Par ailleurs, aux filières syriennes s’ajoutent des tchétchènes. Car la Belgique est le pays d’Europe qui a accueilli le plus de réfugiés tchétchènes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

1 http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/1057819/les-terroristes-belges-en-syrie-commettent-desormais-des-attentats-ailleurs-quel-risque-pour-nous-

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz