FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 31 décembre 2013

Quatre kalachnikovs, sept pistolets automatiques, quatre pistolets-mitrailleurs et leurs munitions : c’est le chargement que des policiers ont saisi, samedi 28 décembre, au moment de l’interpellation de quatre personnes présentées comme des « malfaiteurs » d’origine belge dans un entrepôt de Geispolsheim à l’ouest de Strasbourg.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les quatre hommes, connus des services de police belge, étaient pistés par la police française depuis plusieurs jours, après que des enquêteurs belge l’avaient alertée de leur arrivée sur le territoire français.

UN « CRIME VIOLENT » EN PERSPECTIVE

Selon Michel Senthille, procureur de Strasbourg, qui a fait état de ces interpellations lors d’une conférence de presse, lundi 30 décembre, ces quatre hommes, connus pour des actes liés à des attaques de fourgon blindé, étaient sur le point de commettre « un crime violent», vraisemblablement l’attaque d’un transport de fonds.

Les hommes étaient en effet lourdement équipés ; outre les armes, les policiers ont saisi trois kilos d’explosif brisant et des détonateurs, comme le montre cette photo de l’arsenal saisi postée sur Twitter par une journaliste des Derniers Nouvelles d’Alsace.

Quatre grosses cylindrée, volées, ont également été retrouvées. « Tous ces éléments prouvent que ces personnes étaient sur le point de commettre un acte grave », a affirmé M. Senthille à la presse. Selon un communiqué de la préfecture « ils préparaient un casse pour les fêtes ».

Âgés de 30 à 40 ans, les quatre hommes ont été placés en garde à vue puis présentés à un juge d’instruction en vue de leur mise en examen pour association de malfaiteurs, détention d’armes, vol en bande organisée. Ils encourent jusqu’à 15 ans d’emprisonnement.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/12/30/des-malfaiteurs-belges-lourdement-armes-interpelles-a-strasbourg_4341417_3224.html?google_editors_picks=true

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz