FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 31 décembre 2013

Goldnadel

Ceux qui pensaient, à commencer par l’auteur de ces lignes, avoir tout vu et tout connu en matière d’ignominie morale et d’ineptie politique commises par l’extrême gauche en seront pour leurs frais.

Le maire communiste de Bagnolet, M. Marc Everbecq vient en effet de décreter citoyen d’honneur de la ville dont il est le premier magistrat Georges Ibrahim Abdallah.

Le 18 janvier 1982, Charles Ray, diplomate américain, sort de son appartement de fonction parisien. Il est assassiné d’une balle dans la nuque par l’organisation communiste des Factions Révolutionnaires Libanaises. Leur chef, est le citoyen honoré par la municipalité de Bagnolet.

Le 5 avril de la même année, un jeune diplomate israélien de 42 ans, M. Bar Simantov est assassiné à Paris de cinq balles dans la tête sous les yeux de son fils. Par les hommes du citoyen d’honneur de Bagnolet.

Certes, depuis qu’un terroriste italien en fuite a été parrainé par la mairie de Paris, avec la caution indulgente de l’actuel locataire de l’Élysée, la gauche nous a habitué à cette bienveillante et stupide indulgence envers la radicalité violente.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mais un pas de plus a été franchi dans la fange, dès lors où le criminel honoré a fait l’objet d’une condamnation définitive par la justice française, au nom du peuple français, et qu’il purge actuellement sa peine dans une prison de la république.
Est-ce la peine de dire qu’aucune des belles consciences de gauche n’ont fait entendre la moindre protestation indignée dont elles ont ordinairement la magie ?

Est-ce la peine de faire remarquer que le parquet de MmeTaubira n’a pas cru devoir, comme lui seul en a le droit, diligenter une procédure pour apologie du terrorisme à l’égard de l’édile du 9.3 ?

Est-ce la peine de rappeler que les socialistes célèbrent fièrement dans les urnes une « discipline républicaine » avec un parti auquel appartient le maire de Bagnolet, tout en critiquant à droite des alliances extrêmes qui n’existent pas ?

C’est peut-être la peine et le moment d’affirmer que l’anticommunisme est un humanisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz