FLASH
[22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  |  Le mont Saint Michel a été totalement évacué Après qu’un suspect a menacé de tuer un polcier. Recherches en cours  |  [21/04/2018] Arabie saoudite : coups de feu près du palais royal des Saoud. Le prince a été évacué dans un bunker  |  [20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  |  Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra 2,7 millions d’euros pour héberger 31 migrants  |  La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar el-Assad  |  Nantes : « On va tous vous tuer, Allahou Akbar », un musulman modéré menace de mort des militaires de l’opération Sentinelle sur le périphérique  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 31 décembre 2013

Deux hommes à bord d’une voiture, cagoulés et armés, ont été tués d’une rafale de kalachnikov dans les quartiers nord de Marseille, dans la nuit de lundi à mardi, au dernier jour d’une année 2013 meurtrière. Les faits se sont déroulés à 1 heure du matin, sur une voie rapide près du métro Frais Vallon, dans le 13e arrondissement, à quelques mètres du lieu où Adrien Anigo, le fils du directeur sportif de l’Olympique de Marseille José Anigo, avait été abattu le 5 septembre.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les deux hommes, Franck Espiasse-Cabau, 22 ans et Sébastien Abbas, 31 ans, étaient sous surveillance des services de police qui les soupçonnaient d’être impliqués dans plusieurs affaires criminelles.

Ils ont été retrouvés morts dans leur voiture, une VW Golf immatriculée dans les Bouches-du-Rhône. Leur attirail et la présence, selon nos informations, de deux pistolets automatiques à l’intérieur du véhicule laissent penser qu’il s’agirait de malfaiteurs prêts à passer à l’acte. Alertés par un automobiliste, les marins-pompiers n’ont pu que constater leur décès.

Soupçonné d’avoir voulu venger son frère

Une source proche de l’enquête a confirmé que Sébastien Abbas était activement recherché : la police judiciaire le suspectait de vouloir venger son frère, Djibril Abbas, un permissionnaire de 27 ans en cavale de la prison des Baumettes, tué le 22 juin à la kalachnikov à Marseille. Il serait également impliqué dans plusieurs affaires criminelles, notamment dans le meurtre d’un jeune homme de 18 ans, le 17 novembre, à la sortie d’un café des quartiers Nord.

Les auditions de témoins étaient en cours, a précisé le directeur interrégional de la PJ, Christian Sainte, présent sur les lieux du drame aux côtés du préfet de police Jean-Paul Bonnetain et d’un représentant du parquet. Sur place, les policiers procédaient aux premières constatations, plusieurs dizaines d’étuis de kalachnikov étant disséminés au sol. L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Marseille, déjà en charge de plusieurs dossiers de ce type.

20 morts dans des règlements de comptes en 2013

Ces deux nouvelles victimes, après une longue période d’accalmie, portent à 20 le nombre de morts dans des règlements de comptes à Marseille et dans sa région, souvent sur fond de trafic de drogue dans les cités. De son côté, la préfecture de police comptabilise 17 décès, écartant de la liste certains meurtres du fait de la nature du mobile. «Trois victimes abattues par balle dans le département depuis le début de l’année 2013 n’ont pas été considérées comme des faits de règlements de comptes en l’état actuel des investigations», écrit mardi la préfecture dans un communiqué. En 2012, 22 personnes avaient été abattues dans des circonstances analogues.

Il reste que, pour le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, les mesures mises en place ces dernières semaines seraient en train de porter leurs fruits. Sur RTL, ce mardi matin, le ministre de l’Intérieur estime qu’il ne fallait pas que «ces règlements de comptes cachent la réalité qui est en train de changer», à Marseille. Manuel Valls poursuit: «Il faut persévérer pour démanteler les trafics de drogue et le banditisme ancrés à Marseille.»

«Un décompte macabre»

Le dernier homicide par balles, sur un mode opératoire similaire, remonte au 11 novembre, quand un individu de 24 ans avait été tué à l’arrière d’un taxi d’une rafale de kalachnikov dans le 13e arrondissement également. La veille, un homme d’une trentaine d’années avait trouvé la mort dans un guet-apens, dans le 15e arrondissement de la ville, atteint de plusieurs balles alors qu’il se trouvait au volant de son véhicule.

«Le décompte macabre ne s’arrête pas en fin d’année», a réagi le délégué zonal adjoint d’Alliance, David-Olivier Reverdy, appelant à «s’abstenir de tout triomphalisme, car une analyse fine des règlements de comptes démontre que la spirale ne diminue pas».

Face à cette violence endémique, le Premier ministreJean-Marc Ayrault avait dévoilé début novembre un plan d’urgence comportant des mesures pour la santé, l’éducation, l’emploi et la sécurité, annonçant également plus de trois milliards d’investissements dans les transports et les infrastructures, particulièrement pour désenclaver les quartiers nord.

http://www.leparisien.fr/marseille-13000/nouveau-reglement-de-comptes-a-marseille-deux-hommes-tues-a-la-kalachnikov-31-12-2013-3451647.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz