FLASH
[22/09/2018] Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 1 janvier 2014

Un homme de 28 ans a été mis en examen mercredi pour «tentative de meurtre» avoir avoir grièvement blessé par balle un homme qui tentait de cambrioler la maison de ses parents à Montcornet (Aisne), a indiqué le parquet de Laon. Le suspect, grièvement blessé au dos lundi et opéré dans la nuit de lundi à mardi, était toujours hospitalisé à Reims mercredi, plongé dans un coma artificiel, dans un état «grave mais stationnaire», selon le procureur de Laon.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le mis en examen, âgé de 28 ans, a affirmé avoir tiré à la carabine en direction de la voiture de cambrioleurs qui prenaient la fuite, sous le coup de l’émotion et sans intention de tuer. Il a été remis en liberté, sous contrôle judiciaire. Les faits se sont déroulés vers 17 h 45, lundi, à Montcornet, dans l’est de l’Aisne, à une cinquantaine de kilomètres de Reims.

Un blessé déposé devant une pharmacie de Reims

Le tireur, qui faisait du bricolage dans la maison de ses parents, s’est absenté et a trouvé à son retour trois individus qui tentaient de déménager un coffre-fort, selon le parquet. Prenant peur, il s’est alors emparé d’une arme de chasse et a mis en fuite les cambrioleurs, qui ont abandonné leur butin. Il a ensuite «lâché un coup de carabine en direction de la voiture qui s’enfuyait», a expliqué le procureur.

Environ 45 minutes plus tard, deux hommes ont amené un blessé devant une pharmacie de Reims avant de prendre la fuite. Les enquêteurs ont rapidement fait le lien avec le cambriolage qui avait eu lieu un peu plus tôt à Montcornet et le tireur a été interpellé.

Selon une source proche de l’enquête, le blessé est âgé de 43 ans et connu des services de police et de gendarmerie. Un juge d’instruction est saisi d’une information judiciaire portant «à la fois sur la tentative de meurtre et sur la tentative de cambriolage», a précisé M. Hussenet.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-homme-mis-en-examen-apres-avoir-tire-sur-un-possible-cambrioleur-01-01-2014-3454505.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz