FLASH
[24/11/2017] L’Iran interdit les lunettes de soleil et le vernis à ongle aux femmes, considérés comme ‘érotique’  |  [23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 janvier 2014

Une alerte à la bombe a été signalée à 17h20 ce jeudi au théâtre de la Main d’Or. Les démineurs du laboratoire de la préfecture de police de Paris se sont rendus sur place et n’ont rien décelé dans cet établissement du XIe arrondissement de Paris qui appartient à l’humoriste Dieudonné. L’appel signalant la présence d’une bombe a été passé depuis une cabine téléphonique.
Dieudonné, présent au moment des faits, n’a pas souhaité porter plainte. Sur avis du parquet, une enquête a été confiée au commissariat du XXe arrondissement.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Par ailleurs, le parquet de Paris a ouvert une enquête après une plainte déposée mardi par Dieudonné pour menaces, a-t-on appris jeudi de source judiciaire, confirmant une information du jdd.fr. Dans le viseur du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui étudie la possibilité de faire interdire ses spectacles, l’humoriste-polémiste a plusieurs fois été condamné pour des propos jugés antisémites.

Selon la source judiciaire, il a déposé plainte mardi au commissariat du XIe arrondissement pour «menaces réitérées de destruction du théâtre de la Main d’Or», où il se produit à Paris, et «menaces de violences». Contacté par l’AFP, son avocat, Me Jacques Verdier, n’a pas fait de commentaires.

L’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). La BRDP est déjà en charge depuis lundi d’une enquête ouverte, pour incitation à la haine raciale et injure raciale, par le parquet de Paris sur des propos tenus par Dieudonné lors de son spectacle au théâtre de la Main d’Or à l’encontre du journaliste de France Inter Patrick Cohen.

«Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu’il ait le temps de faire sa valise. Quand je l’entends parler, Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage», lançait-il, déclenchant des rires chez ses fans, comme l’a montré un reportage diffusé dans «Complément d’enquête» sur France 2.

Radio France avait dénoncé ces faits au parquet, qui a également reçu un signalement du ministre de l’Intérieur dimanche. Selon une source proche du dossier, Manuel Valls y affirme que les propos sur Patrick Cohen ont été réitérés lors d’un spectacle du 27 décembre, rapport de police à l’appui. Le ministre évoque «d’autres paroles inadmissibles», selon la même source.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/dieudonne-fausse-alerte-a-la-bombe-au-theatre-de-la-main-d-or-02-01-2014-3457031.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz