Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 janvier 2014

BdKM3-CIIAAkQxh

Un nouvel acte de profanation intolérable, un acte christianophobe que ni le gouvernement ni les médias ne sont intéressés de condamner.

Un individu recherché par la police est entré dans l’église et a violemment projeté au sol des objets sacrés.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

On ne sait pas, et je ne suis pas sûr qu’on le saura, si le profanateur est un islamiste ou un extrémiste de gauche. On sait, en revanche, que les actes christianophobes augmentent dans des proportions inquiétantes, et que les églises se sont vidées depuis la dernière partie du siècle dernier.

En tant que juif ayant vécu en France et ailleurs, je suis désolé que les chrétiens fassent ainsi l’objet de ces attaques et de ces humiliations.

Dans les années 60, les amis catholiques étaient les premiers à se moquer de leur religion, des bigotes et des grenouilles de bénitier comme ils disaient. Dans ma petite ville, le catéchisme du jeudi matin enseignait encore que nous avions dénoncé et tué le Christ.

Je partage pourtant leur frustration face au sentiment d’impuissance et d’injustice qui les habite et je leur apporte toute ma sympathie.

L’histoire avance, l’homme éduqué évolue, et mon cerveau n’est pas bloqué sur l’époque où, dans cette même église aujourd’hui profanée, l’on fabriquait la haine des Juifs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz