FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 janvier 2014

 

Newsweek-Etienne-Uzac

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le 3 août 2013, le groupe de presse en ligne IBT Media, annonçait le rachat de Newsweek. Au cœur de cette vente, un Français d’à peine 30 ans : Etienne Uzac (extraits adaptés ; lien vers source en bas de page). En rachetant Newsweek, ainsi que ses activités de publications en ligne, Etienne Uzac étendait un peu plus son champ d’action, allant vers une information moins spécialisée, plus généraliste.

IBT Media (International Business Times Media) est le « petit éditeur en ligne en plein essor ». Etienne Uzac fonde la société en 2006 avec Jonathan Davis souhaitant « donner une couverture mondiale et homogène à l’information ». Le groupe IBT Media détient ainsi plusieurs sites d’information tous indépendants : International Digital Times, Medical Daily, Latin Times et plus récemment Newsweek. En tout, le groupe couvre plus de 235 pays et possède plus de 200 employés à travers le monde (reporters, éditeurs), revendiquant plus de 30 millions de visiteurs uniques par mois.

Etienne Uzac est un petit prodige de l’entreprenariat, futur magnat de la presse en ligne, ayant tenté sa chance aux États-Unis où il vit avec sa femme américaine et ses deux enfants dans le sud de Manhattan. Né le 7 août 1983 au Chili de deux parents français – son père est diplomate – il passe une grande partie de son enfance entre l’Afrique du Sud et le quartier du Père Lachaise dans le 20e arrondissement de Paris. Après un passage au collège Stanislas, il intègre la London School Economics : « Durant mon bachelor en Geography with Economics, j’ai été exposé à beaucoup de théories économiques internationales, dont la progression des pays émergents » raconte l’entrepreneur. C’est de là que lui viendra l’idée d’International Business Times qu’il fonde à 23 ans (fin des extraits adaptés ; lien vers source en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://www.vanityfair.fr/actualites/international/articles/etienne-uzac-le-franais-qui-a-rachet-newsweek/396

   

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz