FLASH
[24/09/2017] T’es con Macron ? Inviter les cultes à discuter d’éthique un vendredi soir ? Les juifs et shabbat, t’as entendu parlé ?  |  Grosse victoire sociale de Trump : moins 1,2 million de pauvres vivent de bons alimentaires depuis son élection  |  [23/09/2017] Corée du Nord : le séisme détecté ce matin semble être une réplique du test nucléaire de début septembre  |  Marseille : un homme abattu en pleine rue en rapport avec le trafic de drogue  |  Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 janvier 2014

Netanyahu obama israel

Alors que les Palestiniens réclament maintenant, dans un durcissement nouveau de leur exigences, que la vallée du Jourdain soit totalement nettoyée de toute présence juive – militaire ou civile, et qu’une force militaire internationale ou américaine stationne éventuellement sur place, que l’Etat de Palestine soit autorisé à s’armer, et que leur espace aérien ne soit pas sous le contrôle d’Israël, il est intéressant de rappeler le discours de bons sens du premier ministre Netanyahu à l’université Bar Ilan en juin 2009 :

[message_box title= » » color= »blue »] »Le territoire sous contrôle palestinien doit être démilitarisé, et doit apporter l’assurance indestructible que la sécurité d’Israël sera respectée. Sans ces deux conditions, il existe un réel danger qu’un Etat palestinien armé émergera et deviendra une nouvelle base terroriste contre l’Etat juif, comme à Gaza.

Nous ne voulons pas de roquettes Kassam sur Petach Tikva, de roquettes Grad sur Tel Aviv, ou de missiles sur l’aéroport Ben-Gurion.

Nous voulons la paix.

Et pour atteindre la paix, nous devons nous assurer que les Palestiniens ne pourront pas importer des missiles dans leur territoire, créer une armée, nous fermer leur espace aérien, ou signer des alliances avec des groupes comme le Hezb’allah et l’Iran. Sur ce point également, il existe un consensus en Israël. Il nous est impossible d’accepter à l’avance le principe d’un Etat palestinien sans l’assurance que cet état sera démilitarisé. Sur un sujet aussi critique pour l’existence d’Israël, nous devons d’abord nous occuper de nos besoins sécuritaires. »[/message_box]

La photo suivante publiée la semaine dernière sur la page Facebook du Fatah, a été prise en territoire occupé par les Palestiniens :

BdXHxkTCUAE2NZH

Il s’agit d’un salut nazi perpétré devant Abbas par des hommes du Fatah équipés de ceintures d’explosifs.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

John Kerry, dont le passé politique laisse douter de chacun de ses mouvements et déplaît à plus d’un observateur, dont moi-même, a offert au président Abbas que 80 000 « réfugiés » palestiniens retournent vivre en Israël dans le cadre de l’accord de paix avec Israël. Abbas a répondu qu’il n’accepterait aucun compromis en dessous de 200 000, tandis que Lieberman a déclaré : « je n’accepterai le « retour » de pas un seul réfugié palestinien. Pas même un. »

Kerry a également proposé que Jérusalem Est (inclue la partie juive de la vieille ville avec le mur des Lamentations) soit reconnu comme capitale palestinienne sous tutelle de la Jordanie, une offre que le premier ministre Netanyahu a totalement rejetée. On se souvient qu’Obama, il n’y a pas si longtemps, disait que selon lui Jérusalem resterait une et indivisible.

Comme si, naïf qu’il est bien que président du plus puissant pays au monde, les Juifs avaient donné à ce président éphémère le droit de décider du sort du centre de l’âme juive depuis 3000 ans !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz