FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 janvier 2014

Netanyahu obama israel

Alors que les Palestiniens réclament maintenant, dans un durcissement nouveau de leur exigences, que la vallée du Jourdain soit totalement nettoyée de toute présence juive – militaire ou civile, et qu’une force militaire internationale ou américaine stationne éventuellement sur place, que l’Etat de Palestine soit autorisé à s’armer, et que leur espace aérien ne soit pas sous le contrôle d’Israël, il est intéressant de rappeler le discours de bons sens du premier ministre Netanyahu à l’université Bar Ilan en juin 2009 :

[message_box title= » » color= »blue »] »Le territoire sous contrôle palestinien doit être démilitarisé, et doit apporter l’assurance indestructible que la sécurité d’Israël sera respectée. Sans ces deux conditions, il existe un réel danger qu’un Etat palestinien armé émergera et deviendra une nouvelle base terroriste contre l’Etat juif, comme à Gaza.

Nous ne voulons pas de roquettes Kassam sur Petach Tikva, de roquettes Grad sur Tel Aviv, ou de missiles sur l’aéroport Ben-Gurion.

Nous voulons la paix.

Et pour atteindre la paix, nous devons nous assurer que les Palestiniens ne pourront pas importer des missiles dans leur territoire, créer une armée, nous fermer leur espace aérien, ou signer des alliances avec des groupes comme le Hezb’allah et l’Iran. Sur ce point également, il existe un consensus en Israël. Il nous est impossible d’accepter à l’avance le principe d’un Etat palestinien sans l’assurance que cet état sera démilitarisé. Sur un sujet aussi critique pour l’existence d’Israël, nous devons d’abord nous occuper de nos besoins sécuritaires. »[/message_box]

La photo suivante publiée la semaine dernière sur la page Facebook du Fatah, a été prise en territoire occupé par les Palestiniens :

BdXHxkTCUAE2NZH

Il s’agit d’un salut nazi perpétré devant Abbas par des hommes du Fatah équipés de ceintures d’explosifs.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

John Kerry, dont le passé politique laisse douter de chacun de ses mouvements et déplaît à plus d’un observateur, dont moi-même, a offert au président Abbas que 80 000 « réfugiés » palestiniens retournent vivre en Israël dans le cadre de l’accord de paix avec Israël. Abbas a répondu qu’il n’accepterait aucun compromis en dessous de 200 000, tandis que Lieberman a déclaré : « je n’accepterai le « retour » de pas un seul réfugié palestinien. Pas même un. »

Kerry a également proposé que Jérusalem Est (inclue la partie juive de la vieille ville avec le mur des Lamentations) soit reconnu comme capitale palestinienne sous tutelle de la Jordanie, une offre que le premier ministre Netanyahu a totalement rejetée. On se souvient qu’Obama, il n’y a pas si longtemps, disait que selon lui Jérusalem resterait une et indivisible.

Comme si, naïf qu’il est bien que président du plus puissant pays au monde, les Juifs avaient donné à ce président éphémère le droit de décider du sort du centre de l’âme juive depuis 3000 ans !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz