FLASH
[17/01/2019] L’antisémite Alain Soral vient d’être condamné à 1 an de prison ferme pour injure raciale, provocation et incitation à la haine raciale après ses propos sur la communauté juive  |  Et encore, et encore et encore : San Remo (Italie): Une femme belge enlevée, séquestrée, violée, prostituée, pendant 2 mois par 6 Tunisiens  |  Un terroriste musulman qui avait l’intention de faire sauter la Maison-Blanche a été arrêté après avoir essayé d’acheter des explosifs à des agents infiltrés du FBI. Il visait d’autres bâtiments du gouvernement et une synagogue  |  [16/01/2019] Une progressiste qui exige le droit de votre pour les étrangers dit qu’il faut interdire aux 75 ans et + de voter parce qu’ils ne vivront pas les conséquences de leurs décisions  |  [15/01/2019] Encore, et encore, et encore : en Autriche, une jeune fille de 16 ans retrouvé étranglée par un migrant syrien dans un parc  |  Au moins 3 tués et 14 blessés dans l’attaque d’un hôtel à #Nairobi #Kenya  |  Effet Trump : le taux de chômage des anciens combattants atteint son plus bas niveau depuis 18 ans  |  [14/01/2019] Pologne : le maire de Gdańsk, Paweł Adamowicz a été poignardé à mort sur scène lors d’un événement caritatif ce soir  |  Hum… je me demande… non rien. 10 membres d’équipage tués dans un accident d’avion cargo près de Téhéran  |  [13/01/2019] #Giletsjaunes : à Bordeaux, 1 homme a été passé à tabac par des CRS sous les yeux de sa fille  |  Le Creusot (71): 1 islamiste, fiché S, menace de tuer « 150 personnes », hurle allahou akbar… et bien entendu, il ressort libre du tribunal pendant que le boxeur #Giletsjaune lui, est en taule  |  CNN a demandé un reportage d’un média local sur le mur à la frontière mexicain. Le journaliste a fait son travail, et parlé de son efficacité. CNN qui milite contre le mur, a annulé le reportage  |  L’ancien militant d’extrême gauche italien Cesare Battisti, qui était en cavale depuis décembre, a été capturé en Bolivie  |  Et encore, et encore, et encore : En Allemagne, un demandeur d’asile afghan a poignardé une patiente polonaise enceinte. L’enfant à naitre est décédé  |  Netanyahou confirme que l’armée de l’air israélienne a frappé des cibles iraniennes à l’aéroport de Damas ce week-end. Des « centaines » de cibles de l’Iran et du Hezbollah en Syrie touchées  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 janvier 2014

Dans la nuit du 19 au 20 décembre dernier, une équipe du SMUR est appelée à 3 h 30 dans un quartier de Pontarlier pour une jeune femme sur le point d’accoucher à domicile.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ils ont exposé l’appareil endommagé à l’accueil des urgences, comme un symbole. Les médecins du SMUR se sont dit que les auteurs du pillage de leur véhicule pourraient avoir à se présenter à leur tour aux urgences.
Et puis outre leur indignation, ils veulent aussi donner à réfléchir.

Dans la nuit du 19 au 20 décembre dernier, une équipe du SMUR est appelée à 3 h 30 dans un quartier de Pontarlier pour une jeune femme sur le point d’accoucher à domicile. Le véhicule SMUR rejoint celui de l’ambulance de garde et se précipite au secours de la jeune femme. La décision est prise de la transférer au centre hospitalier.
« J’ai aperçu deux silhouettes dans les phares de la voiture », explique l’ambulancier Fabrice Guy. « J’ai pensé sur le moment que ces deux-là partaient travailler d’équipe ».

Retour au centre hospitalier. Là, le personnel constate qu’il manque du matériel. dans la voiture. Notamment un appareil servant à « pousser » les seringues et un sac à dos contenant le matériel complet de ventilation. « Il a fallu reconstituer tout l’équipement… Nous aurions pu partir aussitôt pour une nouvelle intervention et se trouver dépourvu de matériel qui peut s’avérer essentiel sur certaines interventions ».

La matinée du 20 décembre a d’ailleurs été extrêmement chargée en interventions diverses pour les équipiers du SMUR. « Je ne peux pas m’empêcher de penser que nous aurions pu être appelés dans la famille d’un des gars qui nous a volé le matériel », philosophe Fabrice Guy. « Ces faits sont très choquants », ajoute Philippe Marguet, le médecin responsable du SMUR. « Peut-être encore un peu plus à Pontarlier. On pourrait penser que nous sommes à l’abri de ce genre de vols, mais preuve en est. »

Le lendemain, un ambulancier privé est venu ramener le pousse-seringue retrouvé éventré dans la rue même de l’intervention. Tout ce que contenait le sac de ventilation était éparpillé sur le trottoir.

La facture s’élève à 4.000 euros

L’appareil est exposé à l’accueil des urgences. Avec une pancarte : « Suite à une sortie du SMUR pour porter secours à une victime, ce dispositif médical a été volé puis détruit. Coût du nouvel achat : 2 000 euros TTC ».

Au total, la facture s’élève à 4 000 euros pour le remplacement du matériel.

Mais la blessure va au-delà d’une simple facture. Ces faits ouvrent un abîme d’incompréhension devant le personnel de l’hôpital. Ils sont à rapprocher de toutes les attaques dont peuvent faire l’objet les sapeurs-pompiers et l’ensemble des secours dans certaines cités.

« Il y a tout de même un côté un peu sacré dans notre mission, le matériel sauve des vies, des gens. Oui, nous sommes choqués »…
Une plainte a été déposée au commissariat de police.

http://www.estrepublicain.fr/doubs/2014/01/07/urgentistes-choques

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz