FLASH
[23/10/2018] Effet Trump : après avoir fait une réduction d’impôts massive et historique, Trump baisse de 10% les impôts sur le revenu des classes moyennes  |  Incroyable ! Entre Trump et Harley, les fans de la marque ont choisi Trump : les ventes ont chuté de 13% après qu’ils ont annoncé déplacer une partie de la production à l’étranger. Trump a encouragé le boycott d’Harley, les aficionados ont suivi  |  Les restes du journaliste/terroriste/antisémite #Khashoggi découverts dans le jardin de la maison du consul saoudien  |  Comportement raciste à vomir, réaction coupable : un homme refuse d’avoir une femme noire à côté de lui, Ryanair la change de place  |  [22/10/2018] Effet Trump : Les Etats-Unis vont « commencer à couper » l’aide aux pays d’Amérique centrale qui favorisent l’immigration illégale  |  Nice : 50 « individus » ( pas besoin de vous faire un dessin) bloquent les rues pour le tournage sauvage d’un clip, la police intervient  |  Nîmes: Un homme a tiré sur des policiers au nord du boulevard Gambetta  |  Ce matin, il y a eu une attaque au couteau dans la ville juive illégalement occupée par les Arabes d’Hebron, le colon arabe terroriste a été abattu  |  L’antisémite et faux négationniste Faurisson est mort – il prétendait que la Shoah n’a pas existé alors qu’il connaissait la vérité – allons pisser sur sa tombe  |  Le journaliste Carl Bernstein (qui a révélé le Watergate) fait maintenant dans la Fake News: Il affirme que Trump va qualifier les élections de mi-mandat d' »illégitimes » si les Démocrates gagnent  |  Le saviez-vous : selon la loi de l’Autorité palestinienne, vendre un terrain à un juif est illégal et puni de la peine de mort. Et Israël est accusé d’Apartheid ?  |  [21/10/2018] Nouveau sondage très important de NBC/WSJ: le taux de popularité de Trump est supérieur à celui d’Obama à la même période de 2010 – #Trump : 47%, #Obama 44%  |  Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 janvier 2014

OBAMA-BIRTH-CERTIFICATE-LONG-FORM

Nous avons longuement parlé du certificat de naissance version intégrale de Barack Obama que la Maison Blanche a publié sur son site internet, et que de nombreux experts Photoshop ont dénoncé comme étant un vulgaire faux. Les médias tentent encore de ridiculiser ceux qui continuent à penser que décidément, le passé d’Obama est vraiment opaque. Comme si nous traiter de birther avait un quelconque effet dissuadant !

Screen Shot 2014-01-09 at 16.01.17 PM

La réalité est que je continue à suivre le sujet de près, et quand je dis de près, cela veut dire que chaque jour, je prends connaissance d’au moins quatre articles qui traitent du passé, de la jeunesse, de l’enfance ou de la naissance d’Obama. Les quatre questions suivantes, posées par un avocat du New Jersey, résument bien que le sujet a encore des faces cachées, alors que le très sérieux Frontpage a consacré, la semaine dernière, une très longue analyse typographique qui montre de nouvelles anomalies sur le certificat de naissance.

Richard R. Silverlieb, avocat domicilié à Livingston , NJ, pose quatre questions :

1. En 1961 les personnes de couleur étaient appelées ‘Negroes.’ Pourquoi, dans ce cas, le certificat de naissance d’Obama indique-t-il “African-American” alors que le terme n’était pas utilisé à cette époque ?

J’ai vérifié les dires de Silverlieb. Il a raison. Google Ngram montre que le terme African American a commencé à être utilisé dans les années 80 :

Screen Shot 2014-01-09 at 16.15.21 PM

 

2. Le certificat de naissance indique que Obama est né le 4 août 1961, et indique que son père s’appelle Barack Hussein Obama. Bien. On peut lire également que lorsque Obama est né, son père a 25 ans, et qu’il est né au “Kenya, East Africa”. Bien encore.

Sauf que… Le Kenya n’existait pas.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le Kenya a été créé en 1964, trois ans après la naissance d’Obama, et 28 ans après la naissance de son père. Comment le père d’Obama peut-il être né dans un pays qui n’existe pas ? Avant d’être formé en 1963, le Kenya était le “British East Africa Protectorate”, Protectorat Britannique d’Afrique de l’Est.

Là encore, j’ai vérifié, et l’information est exacte.

3. Sur le certificat de naissance publié par la Maison Blanche (ci dessus) il est indiqué que le bébé Barack Hussein est né à la maternité “Kapi’olani Maternity & Gynecological Hospital”.

Et bien c’est impossible. Elle n’existait pas.

En 1961, il y avait à cet endroit deux hôpitaux : le “KauiKeolani Children’s Hospital” et le “Kapi’olani Maternity Home”.

En 1978, les deux hôpitaux ont fusionné et sont devenus le Kapi’olani Maternity & Gynecological Hospital. Comment ce nom est-il apparu sur un certificat de naissance de 1961 s’il n’a existé qu’en 1978?

Faites comme moi, vérifiez, l’avocat dit vrai.

4. Dernier point. Dans son livre, Obama parle de son père, et explique, fièrement, que son père a combattu pendant la seconde guerre mondiale.

Sans être un génie en math, si le certificat de naissance ci dessus indique que le père d’Obama avait 25 ans quand l’actuel président est né en 1961, cela veut dire que son père est né en 1936. Si quelqu’un veut vérifier dans un livre d’histoire édition non modifiée la date de la seconde guerre mondiale, il semble qu’elle a duré de 1939 à 1945. Et donc que le père de Barack Obama, selon le certificat de naissance fourni par la Maison Blanche, avait 3 ans quand il a rejoint l’armée pour se jeter à corps perdu dans la bataille de la seconde guerre mondiale. Précoce…

Est ce que cela veut dire que Barack Obama est un menteur ? Que son passé n’est pas clair ? Que les journalistes américains qui récemment encore affichaient avec fierté leur talent d’investigation et leur capacité à traquer les mensonges et les menteurs, s’en foutent royalement ?  La réponse est oui aux trois questions.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : freedomrollcall.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz