FLASH
[14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 janvier 2014

proxy

Ce soir, Romandie.com titre : « Alerte – Interdiction spectacle Dieudonné: une victoire sur l’antisémitisme ».

La Ligue des Droits de l’homme (LDH), elle, n’est pas trop contente de cette entrave à la liberté d’expression : « Au lieu de s’embarquer dans une interdiction à priori…les autorités devraient punir le délit une fois commis » a t-elle déclaré dans un communiqué publié ce jeudi soir. On a beau chercher, on ne trouvera aucun communiqué de l’honorable ligue en défense des Droits à la liberté d’expression d’Eric Zemmour, condamné par la 17e chambre correctionnelle de Paris pour en avoir abusé quand il rappelait que les prisons sont peuplées d’une majorité de noirs et d’arabes. Sans doute que pour la LDH, dire le vrai ne doit pas servir de prétexte à user de sa liberté de parole.

Haaretz, le journal d’extrême gauche israélien, rapporte que le « tribunal français maintient l’interdiction du comique français connu pour son salut nazi ».

Sur la chaine de télévision LCP, Denis Jeambar qui constate que la droite a soutenu la gauche, se réjouit « d’une entente républicaine sur des sujets aussi importants » :

Thelocal.fr (les nouvelles de France en anglais) parle lui d’une « journée dramatique de bataille juridique entre le comique controversé Dieudonné et le gouvernement français, qui s’est terminée par une victoire pour l’Etat après que la plus haute cour a maintenu l’interdiction du spectacle à Nantes jeudi soir ».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Le combat contre les machinations et les idées [de Dieudonné] ne sera gagné que lorsqu’il pourra se produire librement sur scène, et que personne ne viendra à ses spectacles », conclut avec grande justesse le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Hélas, cela restera un vœux pieux tant que l’on fermera les yeux sur cette folle machine anti-israélienne qu’on appelle journalisme.

D’une censure douloureuse de la liberté d’expression d’un artiste est sortie une très courte et éphémère victoire sur l’antisémitisme. Les médias, eux, ne ferment pas boutique et reprendront demain matin, libres comme la liberté d’expression par et pour eux confisquée, leur Israël-bashing – qui nourrit la bête immonde, pardon les fans de Dieudonné.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz