FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 9 janvier 2014

imgres

Si Dieudonné est libre de s’exprimer, cela veut dire que l’humour contre les noirs et les arabes est libre aussi ? Tiens, je vais m’y mettre… si vous voulez vous joindre à moi – dans les limites fixées par le tribunal administratif de Nantes sur la liberté d’expression, bien entendu. Tout débordement sera censuré.

Une ville de province est envahie de pigeons. Le maire ne sait plus comment s’en débarrasser. Il a toute essayé. Les ultras sons, les épouvantails, tout.

Et les pigeons dégradent les façades des immeubles, chient sur les passants, et pire, ils sont porteurs de maladies au point que les enfants ne peuvent même plus jouer dans le sable, dans les jardins publics.

Un jour se présente un homme qui dit pouvoir libérer la ville de tous ses pigeons. Il demande à voir le maire, qui, à bout, décide de le recevoir.

« Je peux vous débarrasser de vos pigeons, et je suis prêt à le faire gratuitement, dit l’homme mystérieusement. Mais si vous me demandez comment j’ai fait, si vous me poser la moindre question, alors cela vous coûtera 1 million d’euros. »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le maire, évidemment, accepte, car même s’il doute du résultat, il se dit qu’il n’a rien à perdre, et de toutes façons, il n’a aucune intention de poser de questions, donc de débourser 1 million.

Le lendemain, l’homme arrive très tôt avec une cage en or, qu’il pose au milieu de la place de la mairie. Il ouvre la porte, et en sort un oiseau d’un rouge intense. L’oiseau commence à tourner dans les airs au dessus des bâtiments, et miracle, les pigeons se mettent à le suivre et à tourner avec lui. L’oiseau rouge tourne, tourne, et rapidement, des dizaines de milliers de pigeons volent derrière lui.

Au bout de deux heures, alors que le ciel est noir de pigeons au dessus de la petite ville, l’oiseau rouge, soudainement, se met à voler vers une direction inconnue, suivi par des centaines de milliers de pigeons. Il vole et disparait à l’horizon.

Il n’y a plus un pigeon en ville.

Le lendemain, l’oiseau rouge revient, rentre dans sa cage, l’homme ferme la porte de la cage, et s’apprête à partir, contrat rempli.

C’est alors que le maire arrive en courant, et l’arrête : Monsieur, je sais que nous avons un contrat, mais je ne peux pas résister à vous poser une question. Alors voilà, vous trouverez dans cette mallette 1 million d’euros, et voici ma question : « vous n’avez pas la même chose pour nous débarrasser des arabes ? »

PS/ Manuel Valls a fait appel de la décision du tribunal administratif de Nantes, et a saisi le Conseil d’Etat, qui se réunira à 17 heures pour statuer. Si le Conseil d’Etat interdit le spectacle, il nous faudra donc supprimer cette page…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz