FLASH
[22/09/2018] Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 janvier 2014

Ils venaient clairement pour en découdre. Une quinzaine à une vingtaine de jeunes, la plupart encagoulés et certains armés, se sont regroupés ce vendredi matin devant un lycée de Chelles (Seine-et-Marne). La police a procédé à deux interpellations.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’attroupement s’est formé vers 9 heures du matin sur le parvis du lycée Jehan de Chelles.

Certains membres de ce groupe auraient été armés de bâtons, de matraques télescopiques ou encore de barres de fer d’après plusieurs témoins sur place.

Par ailleurs, une détonation a été entendue, très probablement causée par un pistolet d’alarme selon une source policière. Trois individus tête nue seraient parvenus à rentrer dans l’établissement. On ignore s’ils étaient armés.

D’après les premiers éléments recueillis, la bande viendrait de la cité Chappe, un quartier sensible de Chelles. C’est d’ailleurs aux abords de ce quartier que deux personnes ont été appréhendées par la police alors qu’elles se débarrassaient de cagoules.

Représailles après une altercation mardi

Le scénario qui se dessine est celui d’une expédition menée en représailles après une première altercation mardi dernier. Dans l’après-midi, deux jeunes venus du quartier Chappe auraient tourné en quad devant le lycée, réalisant des roues avant et autres démonstrations. Une attitude qui aurait déplu à un lycéen de l’établissement qui, d’après plusieurs témoins, aurait donné un coup de pied à l’un des deux pilotes de quad. C’est ce lycéen que serait venue chercher la bande armée ce vendredi matin.

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/chelles-une-vingtaine-de-jeunes-armes-au-lycee-pour-une-expedition-punitive-10-01-2014-3480749.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz