FLASH
[20/08/2017] L’enfant britannique de 7 ans disparu lors de l’attentat de #Barcelona est confirmé décédé. RIP  |  Aulnay, 3 policiers violemment attaqués par une trentaine d’individus – leur taser et flashball dérobé  |  Israël : Hier soir, un résident de Tulkarem est arrivé à Netanya armé d’un couteau pour commettre un autre attentat après Barcelone  |  Pas-de-calais : un jeune homme meurt poignardé lors d’une rixe avec des migrants  |  Barcelone : l’imam de Ripoll soupçonné d’être le chef de la cellule djihadiste impliquée dans les attentats  |  [19/08/2017] Montargis : attentat terroriste. Un homme armé d’un couteau a été éliminé quand il a lancé sa voiture contre la police  |  Fusillade à Nimes – plus dans quelques instants  |  Nathan Bedford Forrest, le fondateur du Ku Klux Klan, était un délégué Démocrate  |  Grèce Corfou: une Belge d’origine marocaine, 22 ans, suspectée de liens avec le terrorisme, arrêtée suite à mandat Europol  |  Steve Bannon, libéré de son devoir de réserve après avoir quitté la Maison-Blanche, veut monter une télévision de droite  |  Une semaine après Charlottesville, les antifa attaquent une manifestation pacifique pour la liberté d’expression  |  Boston: une femme avec un drapeau américain a été battue par des antifa lors d’une manifestation pour la liberté d’expression  |  #Barcelone : l’imam de Ripoll aurait été tué dans l’explosion de la maison à Alcanar  |  L’Etat islamique revendique aussi l’attaque de Surgut en #Russie ce matin (et Obama disait qu’il a battu ISIS)  |  JPG le prévoyait ce matin, et voilà: 3 sénateurs demandent 1 enquête sur Sebastian Gorka, conseiller de Trump et des liens aux nazis  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 10 janvier 2014

Le-pape-Francois-de-A-a-V_article_popin

Le service de presse du Vatican a publié, il y a trois jours, un communiqué pour qualifier la couverture par les médias des remarques du Pape François sur les enfants vivant avec des « parents » du même sexe, de « manipulations… assez visiblement déformées,” ajoutant que les positions du Pape sont « complètement différentes de ce que certaines personnes tentent maintenant de lui attribuer.”

Le communiqué du Vatican est une réponse aux articles des médias qui, citant des commentaires informels du pape, indiqueraient un changement de vue de l’Eglise concernant l’union civile des homosexuels.

“Je me souviens le cas d’une petite fille triste qui finalement confia à son maître d’école la raison de sa tristesse : ‘la petite amie de ma mère ne m’aime pas,’” dit le pape François lors d’une réunion de Supérieurs de l’église le 29 novembre.

Voilà ce qu’a dit exactement le pape François :

“Le pourcentage d’enfants qui vont à l’école et dont les parents sont séparés est très élevé. La situation dans laquelle nous vivons nous offre de nouveaux défis qui nous sont quelquefois difficiles à comprendre. Comment pouvons-nous proclamer le Christ à ces garçons et à ces filles ? Comment pouvons-nous proclamer le Christ à une génération qui change ? Nous devons faire attention à ne pas leur administrer un vaccin contre la foi.”

Les remarques du pape François étaient faites lors d’une séance de questions réponses avec des religieux concernant les défis qui attendent ceux qui appartiennent à un ordre religieux, les défis auxquels l’église en général doit faire face, et l’éducation.

De ces remarques du pape, l’AFP broda une histoire avec comme titre : “Le pape souhaite une nouvelle approche de l’église vis à vis des enfants de parents homosexuels.”

L’article de l’AFP prétendait même que : “bien que l’Eglise a souvent été en conflit avec la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et avec les trans-sexuels, et qu’elle s’oppose au mariage entre personnes du même sexe et à l’homosexualité, François s’est attiré des éloges parce qu’il tente maintenant de les inclure.”

L’article déformé de l’AFP avait – c’était le but – rapidement essaimé : un papier très similaire est paru dans NBC News sous le titre : “Le pape demande une nouvelle approche envers les enfants des gays et des parents divorcés.” Puis une news paraissant dans The Australian avec le titre: “L’appel du pape aux enfants des homosexuels”, et la même fut ensuite publiée dans The Hindu, dans un article intitulé : “Le remarques du pape d’inclusion de l’homosexualité en ont surpris beaucoup.”

L’adoption homoparentale, « une régression anthropologique »

Ces médias n’ont pas cru bon – ou utile – de rapporter les récentes déclarations du pape François contre l’union entre personnes de même sexe à Malte, ni les instructions données à l’archevêque, lui expliquant qu’il était « attristé » par les nouvelles selon lesquelles Malte envisageait d’autoriser les couples homosexuels à adopter, appelant cela « une régression anthropologique », une phrase qu’il a déjà employée lorsqu’il était archevêque de Buenos Aires.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le père Federico Lombardi, directeur du service de presse du Saint Siège, a publié une note d’explication, le 6 janvier, suite aux débats dans les médias au sujet des remarques du pape.

La note d’explication, lue à la radio du Vatican, dit que “plusieurs médias italiens ont rapporté une « conversation très générale sur l’éducation et le rôle de l’Eglise qui s’est tenue le 20 novembre, alors que la question de la reconnaissance de l’union civile entre les couples du même sexe n’a été abordée que depuis ‘quelques jours’.”

Monbardo continue, expliquant que “Parler d’une ouverture envers les couples gays est paradoxal, car le discours du pape est général par nature, et que même le petit exemple concret fait par le pape au sujet [d’une petite fille triste parce que la petite amie de sa mère ne l’aime pas] se réfère à la souffrance des enfants…”

“Le pape ne s’est absolument pas exprimé sur un débat qui a commencé un mois plus tard en Italie », a ajouté Lombardi, et « ceux qui se souviennent des positions qu’il a prises antérieurement en Argentine pendant des débats similaires savent qu’elles étaient complètement différentes de ce que maintenant certaines personnes tentent subrepticement de lui attribuer.’”

J’ajoute en conclusion de cette mise au point du Vatican, qu’il n’est pas du tout surprenant que l’AFP soit christianophobe, et qu’elle publie donc des dépêches déformées et des propos du pape qu’il n’a pas prononcés, afin qu’ils soient repris par d’autres médias. L’AFP, de par sa position source, est une source d’infection et de transmissions d’informations déformées extrêmement puissante, et il était logique qu’elle soit la cible d’idéologues qui l’ont gangrénée de l’intérieur.

L’AFP est passée maitre dans l’art d’infecter les médias de dépêches empoisonnées d’un jus anti-israélien, pro-palestinien, pro-hamas, et donc aussi christianophobe. Ce sont là les traits et la méthode des infiltrés d’une idéologie néo-communiste et néo-trotskiste hostile à la culture judéo-chrétienne et aux sociétés ouvertes et démocratiques qu’elle enfante.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Source: http://cnsnews.com/news/article/barbara-boland/vatican-media-uses-manipulation-pope-s-statements-fit-agenda#sthash.3YqhpzuQ.dpuf

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz