FLASH
[21/11/2017] Religion d’amour : au moins 50 morts dans l’explosion terroriste d’une mosquée au Nigeria  |  Religion de paix : des dizaines de morts dans une mosquée du Nigéria  |  « Si Fox News avait existé, les agressions sexuelles de Bill Clinton auraient été révélés, et il n’aurait jamais été élu président »  |  [20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 janvier 2014

Marseille a enregistré dans la nuit de dimanche à lundi son premier règlement de comptes mortel de l’année. Un jeune homme de 20 ans connu des services de police a été mortellement blessé par balle dans les quartiers nord. Agé de 20 ans, Kader Yilmaz, connu pour plus d’une quinzaine de délits, notamment pour des affaires mineures de stupéfiants, se trouvait dans un snack de la rue de Lyon (15e arrondissement) lorsqu’un individu casqué a fait irruption dans l’établissement vers 0H45. Celui-ci a alors logé une balle dans la tête du jeune homme, en présence d’une dizaine de consommateurs, avant de repartir sur un deux-roues que conduisait un complice.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pendant que la plupart des témoins prenaient la fuite, les marins-pompiers de Marseille transportaient la victime à l’hôpital de la Timone, où elle est décédée sans avoir repris conscience, peu avant 2h30. L’homme abattu sortait de prison, selon des sources proches de l’enquête. «Les tireurs n’avaient aucun doute sur la nature de la cible. Ils sont directement allés vers leur victime pour l’abattre d’une balle dans la tête», indique sur le site de FranceBleuune source policière, privilégiant l’hypothèse d’un règlement de comptes.

«Un lieu de rencontre des jeunes du quartier»

«Ca s’est fait de manière brutale, tellement inhumaine, dans un lieu de rencontre des jeunes du quartier, tout le monde est sous le choc, il aurait pu y avoir des dégâts collatéraux», a réagi lundi matin la sénatrice PS Samia Ghali, maire du secteur. Selon elle, le jeune homme, issu d’une famille turco-algérienne, était originaire du quartier de la Cabucelle (15e).

Le parquet a confié les investigations à la brigade criminelle de la PJ, déjà saisie de plusieurs assassinats similaires. Le dernier en date remonte au 31 décembre, où deux hommes avaient été tués d’une rafale de kalachnikov toujours dans les quartiers nord de Marseille. Dans un mode opératoire similaire, un homme de 38 ans connu pour son implication dans des affaires de drogue, avait été sérieusement blessé par balles le 3 janvier au pied d’un immeuble des Flamants, une cité des quartiers nord de la ville connue pour être un lieu de trafic.

Face à ces meurtres à répétition qui endeuillent ses quartiers, Samia Ghali a réclamé «l’installation rapide des caméras de vidéosurveillance sur ces grandes avenues», ainsi que des renforts policiers. «On n’a pas aujourd’hui apporté toutes les réponses, même s’il y a la volonté de faire bien», a-t-elle dit en référence aux mesures annoncées l’an passé par le gouvernement pour endiguer la violence à Marseille.

Il s’agit du premier règlement de comptes mortel de l’année à Marseille. Pour l’année 2013, la préfecture de police avance le chiffre de 17 personnes tuées dans des règlements de compte à Marseille, écartant de la liste certains meurtres du fait de la nature du mobile.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/marseille-un-homme-tue-par-balle-dans-les-quartiers-nord-13-01-2014-3488497.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz