FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 14 janvier 2014

url

Rarement les Tunisiens n’ont été autant gâtés par les actualités musulmanes.

Après la semaine burlesque et guignolesque où l’on a atteint les sommets du ridicule et de l’absurde avec le spectacle sordide et moyenâgeux du cheveu du prophète qu’Allah se prosterne devant lui et le salue, ils sont conviés du 16 au 18 janvier 2014 à un événement majeur dans l’histoire du monde des ténèbres : la tenue du premier congrès des frères satanistes musulmans.

Les Tunisiens doivent ériger une statue à la gloire de leur Raspoutine national, l’enfant bâtard d’Adolph Hitler, le dénommé Rached Ghannouchi, grâce aux entregents duquel, dans les milieux terroristes internationaux, la Tunisie est consacrée en tant que haut lieu du djihad du Grand Effroi musulman…

Un fait unique dans leur histoire qui doit les réjouir de voir la terre d’Hannibal, de la Kahina, de Saint-Augustin, d’Ibn Khaldoun, de Bourguiba, et de tous les mécréants qui ont fait l’honneur de la Tunisie investie par les amis de Ben Laden et de Zawahiri. Quel pays au monde peut en dire autant ? Aucun sauf la Tunisie qui accueille toutes les sommités musulmanes du nazisme, du collaborationnisme, de la terreur, de la barbarie humaine, de l’antipatriotisme, du racisme, de l’antisémitisme, de la pédophilie, de l’obscurantisme, de la nécrophilie, et du charlatanisme.

Le pays n’a plus à rougir de sa place de mauvais élève de l’Oumma musulmane, en effet, sous l’impulsion d’Ennahdha il a fait en 3 ans ce qu’il n’a pas pu faire en 1400 ans : devenir le pays phare du djihad.

Ce congrès est une bonne thérapie pour redonner des couleurs aux tunisiens, flatter leur narcissisme, et leur faire oublier leur descente aux enfers.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ainsi,il y a tout lieu de croire que c’est la Tunisie qui est choisie pour servir de locomotive au rétablissement du 6e Reich musulman depuis la liquidation de la Confrérie des enfants de Satan en Egypte.

Les tunisiens sont enfin récompensés pour leurs extraordinaires efforts déployés pour le triomphe des couleurs sinistres de la religion de la mort en Syrie, Irak, Afghanistan, Algérie, au Mali. Partout où l’islam avait besoin de combattants djihadistes et soeurs de confort sexuel, ils ont su répondre présent au préjudice de la réputation de leur pays, qui est passé du pays de la paix et de la douceur de vivre au pays de la terreur, en sa qualité de premier pays exportateur au monde de terroristes.

Tant qu’ils ont la joie de l’ivresse de l’islam, ils ne vont pas s’en priver, ils n’ont pas à se préoccuper de la dégradation de l’image de leur pays devant la satisfaction des exigences que chaque musulman doit respecter s’il ne veut pas finir dans les bûchers ardents de l’enfer.

Gageons que les tunisiennes et les tunisiens payeront de leur personne au propre comme au figuré pour faire de ce congrès un congrès d’anthologie de la honte humaine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz