FLASH
[14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 14 janvier 2014

url

Rarement les Tunisiens n’ont été autant gâtés par les actualités musulmanes.

Après la semaine burlesque et guignolesque où l’on a atteint les sommets du ridicule et de l’absurde avec le spectacle sordide et moyenâgeux du cheveu du prophète qu’Allah se prosterne devant lui et le salue, ils sont conviés du 16 au 18 janvier 2014 à un événement majeur dans l’histoire du monde des ténèbres : la tenue du premier congrès des frères satanistes musulmans.

Les Tunisiens doivent ériger une statue à la gloire de leur Raspoutine national, l’enfant bâtard d’Adolph Hitler, le dénommé Rached Ghannouchi, grâce aux entregents duquel, dans les milieux terroristes internationaux, la Tunisie est consacrée en tant que haut lieu du djihad du Grand Effroi musulman…

Un fait unique dans leur histoire qui doit les réjouir de voir la terre d’Hannibal, de la Kahina, de Saint-Augustin, d’Ibn Khaldoun, de Bourguiba, et de tous les mécréants qui ont fait l’honneur de la Tunisie investie par les amis de Ben Laden et de Zawahiri. Quel pays au monde peut en dire autant ? Aucun sauf la Tunisie qui accueille toutes les sommités musulmanes du nazisme, du collaborationnisme, de la terreur, de la barbarie humaine, de l’antipatriotisme, du racisme, de l’antisémitisme, de la pédophilie, de l’obscurantisme, de la nécrophilie, et du charlatanisme.

Le pays n’a plus à rougir de sa place de mauvais élève de l’Oumma musulmane, en effet, sous l’impulsion d’Ennahdha il a fait en 3 ans ce qu’il n’a pas pu faire en 1400 ans : devenir le pays phare du djihad.

Ce congrès est une bonne thérapie pour redonner des couleurs aux tunisiens, flatter leur narcissisme, et leur faire oublier leur descente aux enfers.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ainsi,il y a tout lieu de croire que c’est la Tunisie qui est choisie pour servir de locomotive au rétablissement du 6e Reich musulman depuis la liquidation de la Confrérie des enfants de Satan en Egypte.

Les tunisiens sont enfin récompensés pour leurs extraordinaires efforts déployés pour le triomphe des couleurs sinistres de la religion de la mort en Syrie, Irak, Afghanistan, Algérie, au Mali. Partout où l’islam avait besoin de combattants djihadistes et soeurs de confort sexuel, ils ont su répondre présent au préjudice de la réputation de leur pays, qui est passé du pays de la paix et de la douceur de vivre au pays de la terreur, en sa qualité de premier pays exportateur au monde de terroristes.

Tant qu’ils ont la joie de l’ivresse de l’islam, ils ne vont pas s’en priver, ils n’ont pas à se préoccuper de la dégradation de l’image de leur pays devant la satisfaction des exigences que chaque musulman doit respecter s’il ne veut pas finir dans les bûchers ardents de l’enfer.

Gageons que les tunisiennes et les tunisiens payeront de leur personne au propre comme au figuré pour faire de ce congrès un congrès d’anthologie de la honte humaine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz