FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 14 janvier 2014

 

Jerusalem3

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon aurait récemment exprimé des réserves sur le secrétaire d’Etat américain John Kerry et son plan de paix présumée. C’est un journaliste qui affirme ou allègue cela. Le secrétaire d’Etat John Kerry, animé par une obsession incompréhensible et une sorte de messianisme, ne peut rien m’apprendre sur le conflit avec les Palestiniens, aurait dit Yaalon, qui critiquerait plus spécifiquement des propositions américaines sur la sécurité en Cisjordanie, en particulier dans la vallée du Jourdain, le long de la frontière avec la Jordanie.

Le plan américain de sécurité qui nous a été présenté ne vaut pas le papier sur lequel il est écrit, il n’assure ni la sécurité ni la paix, aurait dit Yaalon. Pour le moment, nous sommes les seuls à avoir concédé quelque chose (la libération de prisonniers palestiniens ayant commis des crimes contre des civils), alors que les Palestiniens n’ont rien donné, aurait poursuivi Yaalon.

« Les remarques du ministre de la Défense si elles sont confirmées sont insultantes et inappropriées en particulier compte tenu de ce que font les Etats-Unis pour la sécurité d’Israël », a déclaré Jennifer Psaki, porte-parole du Département d’Etat, à des journalistes après une visite de M. Kerry au Vatican. « Si elles sont confirmées ». Précisément, il s’agirait d’une hypothétique conversation privée, racontée ou inventée par un journaliste de gauche qui déteste Yaalon.

De son côté, inopinément, comme ça, l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a raconté — il y a peu — que le processus politique est menacé d’effondrement. L’OLP a accusé le gouvernement Netanyahu de procéder à une expansion sans précédent de la colonisation et de vouloir annuler les références du processus de paix approuvées au plan international, au profit de l’annexion de Jérusalem ; et au profit d’un contrôle absolu de grandes parties de la Cisjordanie, soit sous le prétexte de la sécurité, soit sous le prétexte des blocs de colonies.

L’OLP a demandé à la commission politique compétente de préparer un plan d’action immédiat pour mettre en oeuvre les obligations de la résolution de l’ONU concernant l’adhésion de l’Etat de Palestine aux conventions et organisations internationales de l’ONU.

Le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas a affirmé qu’il n’y aurait pas de paix sans que Jérusalem-Est, annexée par Israël, ne devienne la capitale du futur Etat de Palestine, alors qu’Israël considère Jérusalem comme sa capitale. Abbas a réitéré son refus de considérer Israël comme l’Etat-Nation du peuple juif.

En résumé et en conclusion, Yaalon aurait dit des choses selon un journaliste de gauche. Au même moment, l’OLP fait son numéro. Et Abbas avait déjà fait le sien peu avant. Or, la presse israélienne, car c’est d’elle qu’il s’agit, est plus proche de l’OLP et du Fatah que du gouvernement israélien dans 99% des cas. Alors ce qu’elle révèle sur Yaalon, très franchement, que cela soit vrai ou non, quelle importance ?

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz