FLASH
[19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 16 janvier 2014
800px-Secretary_Kerry_is_Welcomed_by_Israeli_Defense_Minister_Yaalon
Kerry et le ministre de la défense israélien Yaalon – mai 2013

L’ Administration américaine a réagi très fermement et à la vitesse de l’éclair aux déclarations du Ministre de la Défense Moshe Ya’alon publiées par le quotidien israélien Yedioth Ahronot  :

“John Kerry – qui est venu nous voir plein de détermination et qui fait preuve d’une obsession incompréhensible et d’un sentiment messianique – n’a rien à m’apprendre sur le conflit avec les Palestiniens »

En réponse, les USA ont condamné les commentaires de Ya’alon comme « offensants et inappropriés ».

Alors que l’Administration américaine a réagi très rapidement aux « remarques », (selon moi justifiées, du Ministre israélien), elle continue à superbement ignorer les déclarations et manifestations inamicales et offensantes des « Palestiniens » et Arabes.

Des responsables « palestiniens », représentant de multiples organisations, y compris l’Autorité palestinienne, ne se sont pas privés de critiquer quotidiennement Kerry au cours de ces dernières semaines, sans que cela ne dérange le Département d’Etat américain.

Parmi les responsables “palestiniens” qui ont été extrêmement critiques sur le rôle de Kerry dans ces négociations de paix, nous pouvons citer Yasser Abed Rabbo, le Secrétaire général de l’OLP, et l’un des conseillers les plus proches de Mahmoud Abbas.

Le mois dernier, Rabbo a lancé une attaque virulente contre Kerry, dénonçant ses dernières propositions comme inacceptables :

« Kerry n’a pas le droit de décider où se situeront nos frontières. Si les USA le souhaitent, qu’ils donnent une partie de la Californie ou Washington à Israël. Le cadre de l’accord proposé par Kerry est très dangereux. »

Rabbo a aussi accusé Kerry de chercher à « apaiser Israël en se pliant à sa demande expansionniste dans la Vallée du Jourdain, sous le prétexte sécuritaire. Il veut acheter le silence d’Israël sur l’accord nucléaire avec l’Iran. »

Les Responsables « palestiniens » ont également divulgué des détails sur la dernière proposition de Kerry pour arriver à un accord de paix entre Israël et l’AP. Certains sont même allés plus loin et ont accusé Kerry d’être en faveur d’Israël, oeuvrant à « liquider » la cause palestinienne en extorquant les « Palestiniens ».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Tayseer Khaled, membre du Comité de Direction de l’OLP avait accusé Kerry d’escroquer politiquement les « Palestiniens ». Ces allégations ont depuis été reprises par d’autres « Palestiniens ».

En outre, des manifestations anti-Kerry sont devenues un phénomène banal à Ramallah et dans différentes villes de Judée, de Samarie et de Gaza. Lors de ces protestations, Kerry est souvent désigné comme un pion entre les mains d’Israël.

Au cours d’une manifestation à Ramallah, les « Palestiniens » chantaient : « Oh Kerry, le lâche, vous n’êtes pas à votre place en « Palestine ».

Screen Shot 2014-01-16 at 15.00.53 PM

Ces « cris de cœur » pourtant si peu amicaux n’ont suscité aucune réaction de la part de l’Administration américaine, ni de Kerry, le principal concerné.

A Bethléem, il y a quelques semaines, les « Palestiniens » envahirent les rues pour protester contre la visite de Kerry. Et lors de la visite de Barack Obama dans cette ville, l’année dernière, les « Palestiniens » lancèrent des chaussures contre son portrait et brûlèrent sa photo.

Screen Shot 2014-01-16 at 15.01.01 PM

Là encore, silence total de la part de l’Administration américaine

Des manifestations anti-Kerry eurent également lieu en Egypte et en Jordanie, au cours desquelles son portrait fut brûlé et sa présence déclarée non grata.

Pourquoi alors, Kerry n’a-t-il jamais été offusqué par ces insultes et protestations arabes ?

Il a suffi d’une toute petite déclaration critique envers Kerry de la part d’un ministre israélien pour immédiatement plonger les relations entre Israël et l’Administration américaine dans l’ère glaciaire, alors que les multiples accusations, autrement plus offensantes, et les violentes manifestations de rue contre Obama et Kerry dans les territoires palestiniens et les capitales arabes sont complètement ignorées par Washington.

Rosaly :

la susceptibilité de Kerry varie-t-elle en fonction de la nationalité de ceux qui émettent des critiques ?
Si Kerry est vraiment concerné par le processus de paix, il doit également demander à l’AP et aux gouvernements arabes de baisser le ton et d’arrêter les incitations aux manifestations anti-américaines et contre sa personne. A moins, évidemment, que ces déclarations et protestations arabo-palestiniennes ne soient pas considérées comme des offenses.
Les Arabo-palestiniens peuvent cracher impunément sur Kerry, Obama, les USA, cela glisse par-dessus leurs épaules. Ce sont des victimes, soyons magnanimes, et puis ils aboient mais ne mordent pas. Par contre, la moindre critique d’un ministre israélien, même justifiée, est intolérable. Deux poids, deux mesures . Comme d’habitude quand il s’agit du conflit israélo-palestinien.

Source : “Kerry’s Peace Process Double Standards” by Khaled Abu Toameh – Gatestone Institute (traduit et adapté par Rosaly)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz