Publié par Dreuz Info le 21 janvier 2014
Laurent Louis au milieu, bien entouré
Laurent Louis au milieu, bien entouré

Le site internet d’Europe Israël n’étant toujours pas revenu en ligne, l’association nous a demandé de publier ce communiqué. 

C’est avec stupeur qu’Europe Israël a pris connaissance des propos tenus par le député Laurent Louis à la tribune du Parlement Belge concernant l’affaire Dieudonné dans lesquels il se livre à une logorrhée antisémite issue de la propagande nazie.

Laurent Louis se livre aux pires clichés antisémites : viols d’enfants qui seraient autorisés par le Talmud, vols, usure, complot sioniste et judéo-maçonnique, etc…

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Contestant la réalité de la Shoah il va même jusqu’à affirmer que l’extermination des Juifs d’Europe a été financée par les Juifs eux-mêmes !

Le discours remplit de haine anti-juive de ce triste personnage a été ponctué du signe de la quenelle, signe antisémite nazi inversé.

Europe Israël s’étonne que le Président de la Chambre, constatant la teneur antisémite de son discours, ne lui ait pas retiré aussitôt la parole.

Europe Israël demande expressément aux autorités belges de poursuivre judiciairement Laurent Louis pour avoir utilisé la tribune parlementaire à des fins de propagande antisémite et de suspendre son mandat en attendant qu’une décision de justice statut sur ce personnage.

© Le bureau d’Europe Israël

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz