FLASH
[23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 janvier 2014
Himmler, même pas un fanatique
Himmler, même pas un fanatique

Des lettres perdues, des photos et des carnets de notes appartenant à Heinrich Himmler ont été découverts en Israël, éclairant sous un jour nouveau le caractère de l’un des hommes directement responsable de l’Holocauste, n’en déplaisent aux Blancrue, Faurisson, Soral, et leurs cliques respectives et communes.

der-fund-2-

L’ensemble des documents a été authentifié par les Bundesarchiv, les archives fédérales allemandes, considérées comme l’autorité mondiale sur les documents de cette période, et seront publiés pendant 8 semaines dans le supplément week end du quotidien Welt, Welt am Sonntag, à partir d’aujourd’hui, dimanche 27 janvier 2014, en commençant par des lettres d’Himmler à sa femme Margarete.

« Je pars en voyage à Auschwitz. Baisers, votre Heini, »

Les lettres montrent un homme poli, éduqué et de bonne humeur, ce qui pourrait encourager les esprits superficiels à voir un contraste par rapport au crime qu’il a orchestré. «Je pars en voyage à Auschwitz. Baisers, votre Heini, » écrit-il à sa femme avant de partir inspecter le camp de concentration où il a dirigé le massacre de quelque 1,5 millions de personnes, la plupart des Juifs.

babyjournal-page-3-kindertagebuch-Marga

Himmler et sa femme étaient tous les deux antisémites, et ils partageaient un commun dédain pour le Berlin de l’ère Weimar. « Pauvre chérie qui doit en découdre avec ces misérables juifs pour des questions d’argent, » écrit le SS à sa femme le 16 avril 1928.

aus-dem-Fund-leselieste-unknown

En novembre 1938, après les pogroms de Reichskristallnacht que son mari a dirigé, Margarete Himmler écrit dans son journal : « tous ces commerces juifs, quand-est ce qu’ils vont partir pour que nous puissions profiter de la vie ? »

« Je déteste, et je détesterai toujours le système de Berlin, qui n’aura jamais de prise sur vous, vertueuse et pure épouse, » écrit Himmler en décembre 1927. « Berlin est contaminé.Tout le monde ne parle que d’argent, » lui répond Marga un an plus tard.

ganzneuabschied

Himmler, s’est suicidé dans les prisons britanniques de Lüneberg le 23 Mai 1945. Il se décrivait comme un Landsknecht, un serviteur de son pays « endurci par 10 ans de bataille » dans une lettre du 2 janvier 1928. Margarete décrit son mari comme « un homme diabolique au cœur dur et rugueux », mais elle ajoute : « j’ai tellement de chance d’avoir un tel homme diabolique, qui aime sa diabolique de femme autant qu’elle l’aime. »

Heinrich Himmler and his wife Margarete at a Nazi party reception

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Heinrich et Margarete Himmler ont eu une fille, Gudrun, en 1929. Puis à partir de 1938, Himmler a trompé sa femme avec sa secrétaire, Hedwig Potthast, dont il a eu deux enfants.

Himmler un bien brave homme
Himmler un bien brave homme

On pense que les documents découverts à Tel Aviv ont été trouvé par un officier américain en mai 1945 dans une des résidences familiales de Himmler à Gmund, près du lac Tegernsee dans les Alpes bavaroises. Certains des documents furent confisqués par les services de renseignement américain pour les procès de Nuremberg. Mais les lettres, photos et carnets de notes sont restées entre les mains de personnes privées.

Ces archives ont refait surface en Israël début 1980, mais elles n’ont pas rencontré un grand intérêt dans le public, en partie en raison des faux carnets d’Hitler publiés par Stern et le Sunday Times en 1983. Elles furent vendues au père du réalisateur israélien Vanessa Lapa, dont le documentaire sur Himmler, Der Anständige (Un homme décent), doit être présenté au festival du film de Berlin le mois prochain.

Welt am Sonntag affirme que les lettres d’Himmler ressemblent en tous points à celles qui sont publiquement disponibles depuis 1945 et qu’elles ont été authentifiées par plusieurs experts. « Il n’y a aucune raison de douter de l’authenticité des documents de Tel Aviv, » a déclaré Michael Hollmann, Président des archives fédérales, ce qu’a confirmé l’ancien archiviste Josef Henke au journal.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.welt.de/himmler/index.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz