FLASH
[21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 janvier 2014

f31a0cb4146e64ac7feacd553436ebe6ab0d369c501cf70af11fc689a65442eb

Le président François Hollande vient de promettre que le peuple français sera consulté par référendum pour savoir si la France doit soutenir la candidature de la Turquie à l’entrée dans l’Union européenne. Sa déclaration a été faite il y a quelques instant après que le président turc lui a demandé de « ne pas se mettre en travers »

Plus tôt dans la journée, le président turc Abdullah Gul a demandé à la France de ne pas bloquer l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne alors que le président français était de visite en Turquie pour une visite d’Etat.

« Nous accueillons avec bienveillance les prises de position de Hollande ces dernières années. Mais le processus de négociation n’est pas une adhésion complète. Les négociations sont un processus d’adoption. Nous espérons qu’il n’y aura pas de blocage politique, » a déclaré Gul lors d’une conférence commune avec Hollande.

La visite de deux jours de François Hollande est la première d’un président français depuis 22 ans, et elle reflète un rapprochement après la prise de position ferme de la France concernant le génocide arménien.

François Hollande tente de réparer les dégâts politiques et économiques avec cet allié de l’OTAN, et il a amené avec lui 7 ministres et une délégation de 40 hommes d’affaires.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Nicolas Sarkozy s’était fermement opposé à l’entrée de la Turquie dans l’UE, et les relations avaient pris un air de glaciation. Puis elles avaient plongé dans les abîmes lorsque le parlement français a voté une loi, en 2011, qui pénalise la négation du génocide arménien, laquelle loi avait plus tard été déclarée inconstitutionnelle.

Hollande, selon son entourage, a décidé de visiter la Turquie dans les pas de Mitterrand en 1992, afin de « remettre les choses en ordre », selon son entourage.

Entre le refus ferme de Sarkozy, et la promesse de Hollande de consulter le peuple français par référendum, la décision de Sarkozy est plaisante, car l’entrée de la Turquie dans l’UE accélèrera son islamisation, mais appelant de nos vœux un peu plus de démocratie dans un pays qui en manque sacrément nous interdit de ne pas saluer la promesse de François Hollande. Après avoir méprisé d’entendre le peuple dans la rue contre le mariage pour tous…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz