FLASH
[11/12/2017] New York : le terroriste qui a fait exploser une bombe (4blessés légers) s’appelle Afrad Zakhmi, 22 ans du Blangadesh. Et oui encore et toujours ce sont les musulmans qui commettent le plus d’attentats  |  Un migrant musulman du Bangladesh a tenté de faire exploser une bombe a New York  |  Imam Tawhidi: « ouvrez les yeux, nos leaders ont volé nos nations et ils ont accusé Israël et les USA. Puis ils nous ont dit de chanter des slogans de mort à l’occident »  |  [10/12/2017] Netanyahu donne une leçon d’histoire à Macron: « Jérusalem n’a jamais été la capitale d’un autre peuple. Plus vite les Palestiniens accepteront cette réalité, plus vite nous arriverons à la paix »  |  Netanyahu à Paris : « la stratégie d’Israël est de se servir de [ses nouveaux alliés] du monde Arabe pour forcer les Palestiniens à être réalistes sur le processus de paix »  |  Netanyahu à Macron : « Paris est la capitale de la France. Jérusalem est la capitale d’Israël. Nous respectons votre histoire et vos choix, et je sais qu’en tant qu’ami, vous respectez la nôtre »  |  Netanyahu à propos d’Erdogan: « quand on bombarde les villages kurdes, aide l’Iran et soutient le Hamas on ne peut pas donner des leçons de morale à Israël »  |  Vendée : la crèche de Noël définitivement autorisée à La Roche-sur-Yon  |  Paris : Manifestation antisémite contre Israël: une femme d’un certain âge, pro-israélienne, attaquée par des antisionistes  |  Jérusalem : attentat au couteau. Un jeune de 25 ans dans un état critique  |  Ce dimanche, Tsahal a découvert et détruit un autre tunnel terroriste du Hamas  |  59% des Français ont une vision négative de l’avenir de la France (Sondage JDD 9 décembre 2017)  |  Après la décision de Trump de reconnaître que Jérusalem est en effet la capitale israélienne, une centaine de personnes attaquent une synagogue de Suède. Et la gauche soutient que les antisionistes ne sont pas des antisémites !  |  [09/12/2017] Macron, le honteux héritier de l’idéologie pétainiste, s’allie à la Turquie pour réclamer l’annulation de Trump sur Jérusalem  |  La Cour suprême donne une 1ere victoire à Trump sur les « dreamers », illégaux arrivés mineurs aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 janvier 2014

f31a0cb4146e64ac7feacd553436ebe6ab0d369c501cf70af11fc689a65442eb

Le président François Hollande vient de promettre que le peuple français sera consulté par référendum pour savoir si la France doit soutenir la candidature de la Turquie à l’entrée dans l’Union européenne. Sa déclaration a été faite il y a quelques instant après que le président turc lui a demandé de « ne pas se mettre en travers »

Plus tôt dans la journée, le président turc Abdullah Gul a demandé à la France de ne pas bloquer l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne alors que le président français était de visite en Turquie pour une visite d’Etat.

« Nous accueillons avec bienveillance les prises de position de Hollande ces dernières années. Mais le processus de négociation n’est pas une adhésion complète. Les négociations sont un processus d’adoption. Nous espérons qu’il n’y aura pas de blocage politique, » a déclaré Gul lors d’une conférence commune avec Hollande.

La visite de deux jours de François Hollande est la première d’un président français depuis 22 ans, et elle reflète un rapprochement après la prise de position ferme de la France concernant le génocide arménien.

François Hollande tente de réparer les dégâts politiques et économiques avec cet allié de l’OTAN, et il a amené avec lui 7 ministres et une délégation de 40 hommes d’affaires.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Nicolas Sarkozy s’était fermement opposé à l’entrée de la Turquie dans l’UE, et les relations avaient pris un air de glaciation. Puis elles avaient plongé dans les abîmes lorsque le parlement français a voté une loi, en 2011, qui pénalise la négation du génocide arménien, laquelle loi avait plus tard été déclarée inconstitutionnelle.

Hollande, selon son entourage, a décidé de visiter la Turquie dans les pas de Mitterrand en 1992, afin de « remettre les choses en ordre », selon son entourage.

Entre le refus ferme de Sarkozy, et la promesse de Hollande de consulter le peuple français par référendum, la décision de Sarkozy est plaisante, car l’entrée de la Turquie dans l’UE accélèrera son islamisation, mais appelant de nos vœux un peu plus de démocratie dans un pays qui en manque sacrément nous interdit de ne pas saluer la promesse de François Hollande. Après avoir méprisé d’entendre le peuple dans la rue contre le mariage pour tous…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz