FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 28 janvier 2014

Quatre individus, soupçonnés d’être impliqués dans deux fusillades survenues en décembre et en janvier à Lille, ont été présentées lundi soir à un juge d’instruction après l’ouverture d’une information judiciaire. Ils sont poursuivis pour «modification de l’état des lieux d’une scène de crime ou de délit, non-dénonciation de crime, violence avec arme et en réunion, dégradations volontaires et recel de malfaiteurs».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ces quatre hommes, un majeur et trois mineurs de 15, 16 et 17 ans, sont tous déjà connus «très défavorablement» de la justice, a déclaré le procureur Frédéric Fèvre, qui a requis un mandat de dépôt contre les trois plus âgés. La bande a été interpellée samedi lors d’une vaste opération de police dans le quartier lillois de Moulins, qui appartient à la Zone de sécurité prioritaire (ZSP) de Lille.

«Une arme de guerre»

C’est dans ce même quartier de Moulins que David, un étudiant de 20 ans, avait été grièvement blessé à l’arme automatique aux jambes, au bassin et au ventre à la sortie d’une boîte de nuit le 19 janvier, «pour le seul motif qu’il a pris la défense de jeunes filles qui se faisaient insulter à la sortie d’une boîte de nuit», a relaté le procureur. Les enquêteurs ont établi un lien avec un précédent mitraillage, sur la façade d’un hôtel de Villeneuve d’Ascq, dans la nuit du 12 au 13 décembre.

L’homme suspecté d’avoir tiré sur David, un autre jeune de 17 ans, est toujours en fuite. Si son arme n’a pas été retrouvée, il s’agit «vraisemblablement d’un pistolet mitrailleur 9 mm», «d’une arme de guerre», selon le procureur. David a reçu au moins cinq balles. «S’il en a réchappé, ça relève du miracle», a souligné Frédéric Fèvre. «C’est un garçon qui jusqu’à la fin de ses jours souffrira des violences dont il a été victime».

Dans une affaire distincte, des traces de sang ont été retrouvées le 19 janvier dans une voiture visée par des tirs à Lille. L’enquête est toujours en cours.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/fusillades-a-lille-trois-mineurs-et-un-majeur-arretes-27-01-2014-3533391.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz