FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 28 janvier 2014

Ali-Bin-Fetais-Al-Marri

Nous en avions parlé en octobre dernier, lorsque le directeur du lycée français Voltaire du Qatar a été expulsé sur le champ suite à de fausses accusations de « propos anti-musulmans », et après avoir été jeté en prison sans procès. D’un autre coté, rien de surprenant, le Qatar, dictature islamo-fasciste, ne connait pas d’autres règles.

La France abandonne ses valeurs de liberté, laïcité et démocratie aux islamistes

Mais cela ne suffisait pas, et les Qataris ont humilié un peu plus la France en exigeant d’elle qu’elle renonce à gérer le lycée selon les principes démocratiques et laïcs – comme tous les établissements publics, au profit de la sharia, ces règles rétrogrades de l’islam décadent.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La France a donc courbé la tête, et le lycée Voltaire de Doha est maintenant géré en conformité avec l’islam : séparation stricte des garçons et des filles à partir des classes du secondaire, enseignement de la religion musulmane obligatoire, enseignement de l’arabe, et enseignement de la Sharia,

« Il y a trois questions qui sont importantes pour les Qataris et les Arabes qui fréquentent cette école, et ce sont l’enseignement de la charia islamique, de la langue arabe et de la séparation entre garçons et filles à partir d’un certain âge », a déclaré le procureur général du Qatar Ali ben Fetis Al-Marri en présence d’Helene Farnaud-Defromont (AEFE), et Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée aux Français de l’étranger.

La gestion du Lycée français Voltaire est maintenant assurée par le Qatar.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz