FLASH
[18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  |  Des avions de combat israéliens ont survolé la région du Djebel Sheikh (Hermon), ainsi que plusieurs villes du sud du Liban  |  Israël, toujours aussi nul en blocus : 15 392 tonnes de biens de consommation, répartis sur 498 camions, livrés hier à Gaza  |  France : chômage en hausse. USA : chômage en baisse. Et Macron dit qu’on ne peut diriger un pays et tweeter…  |  Oups! 3 véhicules de la police incendiés ce matin devant le commissariat d’Antony en banlieue parisienne  |  Supprimé des médias : le grand mufti d’Arabie Saoudite, Abdelaziz al-Cheïkh, lanche une fatwa interdisant de tuer des juifs et de manifester contre Israël  |  Un tableau de Léonard de Vinci vendu hier pour 405 millions$ – pris pour un faux en 1958, il avait été vendu 57$  |  [14/11/2017] #Californie, #Rancho Tehama : des enfants ont été évacués par bus scolaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 janvier 2014

 

Visit of Boutros Boutros Ghali to Cairo

 

Michel Garroté, réd en chef  —  Le quotidien parisien de centre-gauche Le Figaro raconte, jeudi 30 janvier 2014, que l’ancien secrétaire général de l’ONU, Boutros Boutros-Ghali, a écrit la préface d’un livre de Louis Aliot, vice-président du Front National, livre intitulé « Les présidents français et l’Europe – chronique de l’abandon progressif de la souveraineté française », à paraître en mars prochain chez l’éditeur Idées et Nation.

L’ancien secrétaire général de l’ONU écrit dans sa préface : « En évoquant l’Europe et la construction européenne sous une perspective jamais étudiée jusque-là, sous l’angle des présidents français de la Ve République, M. Louis Aliot met en exergue le pouvoir et les prérogatives aussi bien constitutionnelles que politiques du chef de l’État en matière des affaires étrangères ».

Boutros Boutros-Ghali indique ne pas partager les idées politiques voire la stricte orthodoxie souverainiste vers laquelle cet ouvrage est orienté, mais reconnaît la rigueur scientifique de l’ouvrage.

L’ancien secrétaire général de l’ONU a déclaré lors d’une récente interview que le véritable problème est que la France ne s’intéresse pas vraiment à la francophonie ; que la francophonie était soutenue à l’époque de Mitterrand, de Chirac ; mais que de nos jours, l’Etat français y porte un intérêt moindre préférant se concentrer sur d’autres dossiers qu’il juge prioritaires.

Boutros Boutros-Ghali est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine, un pseudo-tribunal ultragauchiste. De plus, il n’a jamais bougé le petit doigt pour les chrétiens coptes persécutés en Egypte. En outre, le patron du programme « pétrole contre nourriture » de l’ONU en Irak, Benon Sevan, a touché 150’000 dollars de pots-de-vin, de concert avec le cousin et le beau-frère de Boutros Boutros Ghali.

Son neveu, Youssef Boutros Ghali a été inculpé après la Révolution égyptienne de 2011 pour divers délits de corruption et détournements de fonds publics. Il est en fuite et fait l’objet d’un signalement transmis à Interpol. Le Front National  —  qui se dit national  —  fait donc préfacer son prochain livre par un ex-haut fonctionnaire onusien aux idées tiers-mondistes et aux pratiques financières contestées. Elle est pas belle la vie ?

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz