FLASH
[21/11/2017] Religion de paix : des dizaines de morts dans une mosquée du Nigéria  |  « Si Fox News avait existé, les agressions sexuelles de Bill Clinton auraient été révélés, et il n’aurait jamais été élu président »  |  [20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 31 janvier 2014

Communiqué Mairie d'Ivry sur Seine

Le 29 janvier dernier, un terroriste palestinien qui tirait sur des soldats israéliens en Judée-Samarie a été tué.

Employé de l’agence de coopération américaine USAID, fils du président du comité populaire du camp de réfugiés de Jalazoune, (camp jumelé avec Ivry s/Seine en France), le terroriste a ouvert le feu avec un pistolet mitrailleur sur des militaires israéliens, qui ont riposté et l’ont tué.

La ville d’Ivry ne semble pas autoriser Israël à se défendre contre les terroristes, car elle a critiqué la riposte israélienne et n’a pas dénoncé le terroriste. Dans un communiqué, la mairie d’Ivry affirme que le terroriste « travaillait tranquillement sur un chantier », ce qui n’est pas vrai.

Le communiqué ajoute, pour que chacun soit convaincu que les Israéliens sont des criminels qui tuent sans motif, que le jeune palestinien a « été assassiné » et « froidement abattu ». L’accusation est extrêmement grave.

1622646_683945264989636_897425521_n

Donc la Mairie d’Ivry se croit en droit de porter une terrible accusation du plus épouvantable des meurtres contre les soldats israéliens – sans la moindre preuve.

Est-ce dire que la Mairie d’Ivry considère que les Juifs d’Israël n’ont pas le droit à la présomption d’innocence car ils sont forcément coupables ?

La Mairie d’Ivry accuse sans preuve, sans enquête, et sans vérifier la fiabilité de ses sources, un devoir de prudence élémentaire quand on sait combien de fois elles ont été contredites dans ce conflit complexe.

Et la Mairie ne se contente pas d’accuser de meurtre, mais d’assassinat gratuit, sans motif, froidement comme on abat un bestiaux.

Ainsi l’affaire est entendu : les israéliens tuent de sang froid des jeunes travailleurs palestiniens innocents.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Des communiqués semblables ont armé le bras de Mohamed Merah qui déclarait vouloir « venger » les enfants palestiniens injustement assassinés.

Et l’on pense en tremblant à ceux qui vont être tentés de « venger » la mort de ce « frère palestinien innocent, abattu par les barbares sionistes ».

Je prie pour que les jeunes issus de l’immigration, après avoir lu ce communiqué, ne soient pas tentés d’organiser une expédition punitive contre des Juifs en France ou ailleurs.

Après le massacre de Toulouse du 19 mars 2012, le BNVCA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme) faisait cette mise en garde : « la propagande palestinienne relayée par des élus comme le Maire et le Conseil Municipal de Toulouse sont la source essentielle de l’antisémitisme.»

L’on en vient à se demander si certaines organisations, certains médias, n’entretiennent pas intentionnellement la propagande palestinienne pour inciter des jeunes musulmans à se raidir encore plus contre la communauté juive et passer à l’acte. Et s’ils ne le font pas intentionnellement, c’est qu’ils sont sérieusement déconnectés des conséquences dramatiques pour la société française de leurs propos, comme s’il n’existait pas de Dieudonné, et comme si le nombre d’agressions antisémites n’avait pas explosé depuis quelques années.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz