Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 janvier 2014

Dieudonné

Le juge du tribunal administratif de Nantes vient d’autoriser la tenue du spectacle de Dieudonné. C’est une victoire pour ceux qui considèrent que la liberté d’expression autorise l’antisémitisme virulent de l’ex comique.

Dieudonné n’est pas présent lors de l’audience, et il y a foule au tribunal. Toutes les places pour le spectacle de Dieudonné à Nantes ont été vendues.

Retour sur les moments forts du procès :

  • La Préfecture a déclaré « il faut tenir compte de « l’émoi national et local », et des menaces reçues par Arthur ».
  • Ce à quoi l’avocat de Dieudonné répond : « Arthur n’est pas mort! ».
  • Préfecture : « c’est une période de relâchement. Au final, on est pas loin de l’affaire Merah. »
  • L’avocat de Dieudonné propose qu’un autre spectacle soit donné pour contourner l’interdiction de jouer « Le Mur ».
  • La Préfecture : « la situation nous dépasse, on est pas loin de l’affaire Merah »
  • … »alertes à la bombe, menaces… », la préfercture détaille les troubles potentiels à l’ordre public.
  • Avec les services de déminage, pas de problème d’alertes à la bombe, répond l’avocat de Dieudonné.
  • 12:20, fin des plaidoiries, mais l’avocat de la préfecture veut dire un dernier mot : « des gens violents sont prêts à venir », à cause notamment des « réseaux sociaux »…
  • 12:30, Le président du tribunal lève l’audience. Évacuation de la salle. Décision début après midi.

C’était LE test attendu dans l’affaire des spectacles Dieudonné, et il servira d’appui aux tribunaux administratifs des villes de la tournée de Dieudonné.

Charles Gautier, le maire socialiste de Saint-Herblain près de Nantes, ne voulait pas interdire le spectacle, mais le préfet n’a pas cédé. Les maires ou préfets de 28 villes de France ont déjà décidé ou sont sur le point d’interdire les spectacles de Dieudonné.

L’avocat de Dieudonné, Maitre Jacques Verdier, avait déclaré, ce jeudi : «pas de doute que Dieudonné sera sur scène ce soir».

Le juge du tribunal administratif n’a pas compétence pour décider si les spectacles de Dieudonné sont une incitation à la haine raciale, cela relève du juge pénal. En revanche, il doit évaluer l’atteinte à l’ordre public, le risque de trouble pour l’ordre public des spectacles.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Screen Shot 2014-01-09 at 12.29.02 PM

Une chose est certaine, il sera difficile de soutenir que le tribunal a obéi aux ordres du pouvoir… à moins qu’un autre pouvoir, antisioniste…;-)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

79
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz