Publié par Hervé Roubaix le 28 janvier 2014

Nous en avions parlé ici. Les communistes ont une telle passion pour la mort (100 millions pour imposer leur idéologie, c’est un chiffre) que Marc Everbecq, le maire de Bagnolet a décidé d’honorer un terroriste.

Philippe Galli, le préfet de Seine-Saint-Denis, dans le strict respect républicain, a attaqué en justice la décision du conseil municipal de Bagnolet qui a fait d’un terroriste, Georges Ibrahim Abdallah, détenu depuis 30 ans en France, un citoyen d’honneur.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La plainte du préfet sera examinée au Tribunal administratif de Montreuil le 30 janvier.

Au delà de cette nomination profondément immorale et qui offre une sorte de médiale aux jeunes Français partis faire le jihad en Syrie, nos sources indiquent que la décision du Conseil municipal était entachée d’irrégularité, la proposition n’ayant pas été portée à l’ordre du jour.

Bravo Monsieur le Préfet, quelle que soit votre couleur politique.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

43
0
Merci de nous apporter votre commentairex