FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 4 février 2014

gilles william goldnadel

Voilà que ça la reprend ! À chaque fois que la droite est dans la rue, la gauche est à la rue. Une sorte de jalousie névrotique de péripatéticienne encolérée. Quoi ? Le peuple, ce micheton ingrat, me préférerait ma rivale illégitime et détestée, cette pimbêche de salon, qui n’a rien à faire sur mon pavé… Immédiatement, ses protecteurs ont demandé l’organisation d’une marche de la fraternité, seule capable de lui faire oublier l’avanie dominicale. Mais le micheton ne perd rien pour attendre. On va lui en balancer du boniment. On va lui en fourguer de la théorie du genre qui n’existe pas à ce bon père de famille. Il va en avoir pour ses impôts, le cave.

Malheureusement, pas de débordements à se mettre sous la dent creuse de l’amalgame antiraciste. Pas de slogans antijuifs à triturer pour plomber l’ambiance. C’est à désespérer de la droite catholique qui n’est plus ce qu’elle était. À présent, c’est de la gauche antiraciste, c’est des potes de SOS-Racisme à la petite main jaune que viennent les Dieudo et les Farida Belghoul… On a beau appeler ça l’extrême droite pour se rassurer… Le cœur n’est plus à gauche.

Celui qui ne change pas, c’est Le Monde.

Cette semaine deux articles consacrés à l’importantissime entreprise israélienne Soda Stream. Le premier pour se moquer de l’actrice Scarlett Johanson coupable d’avoir prêté son image à la promotion d’une entreprise située dans les territoires disputés. Le second pour se faire l’écho d’une polémique menée par le dessinateur Siné lors du festival de la B.D. d’Angoulême et qui conteste le fait que l’entreprise israélienne puisse en être l’un des sponsors.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le Monde ne change pas dans sa discrète promotion du boycott de l’État juif. Cela a commencé par Mouna Naim – qui a quitté le journal – et qui vantait alors les charmes d’Olivia Zémor, pionnière en la matière, et qui a créé Euro Palestine avec Dieudonné. Il y eut ensuite Benjamin Barthe, transfuge de l’Humanité, qui le premier a révélé les tentatives d’empêcher les entreprises françaises d’aider à construire un tramway à Jérusalem. Malheureusement, il n’a pas été indiqué que les associations ont été déboutées par la juridiction française. À présent, l’on doit à Mme Hélène Salon de reprendre le flambeau. Soit. Il n’aurait pas été inutile de préciser que l’entreprise minuscule éreintée est située à Maale Adoumim dans la banlieue de Jérusalem, dans une zone qui -selon l’ensemble des connaisseurs de la question- sera à jamais conservée par Israël après accord. Il n’aurait peut-être pas été inutile non plus d’ajouter que cette entreprise israélienne vient de gagner son procès en France contre les boycotteurs. Surtout, il aurait été utile de s’interroger, en ces heures difficiles, pour savoir pour quelles raisons Siné, ce grand philosémite de gauche que je connais bien -pour l’avoir fait condamner- ne proteste pas contre le fait que les patrons français se rendent cette semaine à Téhéran sous sanctions internationales, ou encore lorsqu’un émirat esclavagiste qui tue chaque jour à petit feu ses ouvriers sur les chantiers sponsorise ou achète la moitié du pays. Une toute petite réflexion, en ce moment, sur l’israélo-centrisme obsessionnel et disproportionné et ses dangers est-elle vraiment impossible ou est-ce trop demander ?

Le Monde ne change pas. D’un certain côté, c’est rassurant.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz